/news/coronavirus

Capitale-Nationale: un «méga centre de vaccination» à ExpoCité

Photo Dominique Lelièvre

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale aura bientôt la capacité de vacciner contre le coronavirus jusqu’à 30 000 personnes par semaine dans un «méga centre de vaccination» situé sur le site d’ExpoCité.

Le CIUSSS a présenté, vendredi matin, ses nouvelles installations de 60 000 pieds carrés au centre de foires de Québec. Dès mercredi prochain, c’est là que le personnel de la santé se rendra pour être immunisé contre la COVID-19.

Elle ouvrira aussi ses portes éventuellement à la population générale, au moment venu et selon l’ordre des priorités établi par le gouvernement.

Le rythme de la vaccination sera dicté par l’arrivée des doses de vaccin. Il sera dans un premier temps modéré ; pour commencer, il y aura une quinzaine de vaccinateurs sur place, chacun pouvant théoriquement administrer 14 doses par heure.

Photo Dominique Lelièvre

On souhaite d’abord inoculer en quatre jours les 4875 doses qui sont attendues la semaine prochaine.

Mais en fonction des livraisons ultérieures, le nombre de vaccinateurs présents pourra passer à 32, ce qui permettrait de distribuer les doses à raison de 300 à 500 personnes... par heure.

Prochaines étapes

C’est dire que la capacité de cette nouvelle clinique sera beaucoup plus importante que celle située depuis quelques semaines à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ), où l’on réalise un millier d’inoculations quotidiennement. Celui-ci sera d’ailleurs fermé.

Le vaccin est toujours réservé, pour le moment, au personnel de la santé qui est amené à donner des soins à proximité des patients, de même qu’aux résidents de CHSLD. Mais plus pour longtemps.

On pense qu’à la mi-février, la clinique de vaccination d’ExpoCité pourra ouvrir ses portes à la population, en respectant l’ordre des priorités qui place les personnes de 80 ans et plus en tête de liste.

Entre temps, à partir du 25 janvier, le vaccin devrait être acheminé aux premières résidences pour personnes âgées.

Par ailleurs, le CIUSSS prévoit d’atteindre plus tôt que prévu, soit avant le début de la semaine prochaine, son objectif de vacciner 15 000 travailleurs de la santé, soit plus de la moitié des employés que compte le réseau. Au même moment, les 4000 résidents de CHSLD devraient tous avoir eu une chance d’être vaccinés.

Jour et nuit

La nouvelle clinique d’ExpoCité a été mise en place dans un temps record. «Mardi à 20 h, nous étions sur la dalle de béton», a raconté la coordonnatrice régionale de la sécurité civile, Patricia McKinnon, lors d’une visite réservée aux médias.

Depuis, des employés s’activent jour et nuit pour lui donner vie. Tout a été pensé pour réduire au maximum le délai de vaccination qui est de 20 minutes par personne actuellement à l’IUSMQ.

Photo Dominique Lelièvre

Chaque client est invité à suivre une trajectoire unidirectionnelle, de l’accueil à la salle d’attente post-vaccination. «Chaque minute est comptée pour atteindre l’efficacité que l’on veut avoir», dit Mme McKinnon.

La clinique est dotée de deux super-congélateurs pouvant recevoir le vaccin de Pfizer et d’un autre congélateur pouvant stocker celui de Monderan, de même que plusieurs réfrigérateurs. 

La nouvelle clinique à ExpoCité  

  • 60 000 pieds carrés 
  • Jusqu’à 30 000 injections par semaine 
  • Ouverture le 20 janvier à 10h30 
  • Sur rendez-vous seulement  

*De nouvelles cliniques de vaccination pourraient voir le jour d’ici une à deux semaines dans Portneuf et Charlevoix. Au moins un autre site pourrait aussi être inauguré prochainement à Québec.

Comment fonctionne la clinique 

Étape 1 : Prise de rendez-vous

La clinique est disponible seulement sur rendez-vous selon l’ordre des priorités établi par le gouvernement. On pourra prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone.


Étape 2 : Poste d’inscription

Les visiteurs doivent s’enregistrer à l’accueil à l’un des douze postes d’inscription. On valide leur admissibilité.

De l’affichage, des pastilles au sol et des employés assurent une circulation fluide et les espaces sont dégagés, favorisant le respect de la distanciation.


Étape 3 : Poste d’évaluation

Des infirmières administrent un questionnaire à la clientèle dans l’un des 32 postes. Chaque poste est entouré de plexiglas. L’objectif est de connaître le profil pharmacologique du patient et de s’assurer qu’il n’a aucune contre-indication médicale, en conformité avec les directives ministérielles et du fabricant du vaccin.


Étape 4 : File d’attente

C’est bientôt le moment de recevoir le vaccin. Jusqu’à 50 personnes peuvent patienter dans une file d’attente en respectant la distance de 2 mètres.


Étape 5 : Vaccination

Jusqu’à 32 personnes peuvent être vaccinées en même temps, permettant en théorie de faire jusqu’à 448 injections à l’heure.


Étape 6 : Salle d’attente

La clientèle doit demeurer sur place 15 minutes après l’administration du vaccin dans une salle supervisée. Chaque client est placé dans un cubicule entouré de plexiglas. Une infirmerie avec des civières est disponible en cas de malaise.