/news/faitesladifference

Davie: pourquoi les libéraux avantagent SEASPAN à Vancouver

Photo Stevens LeBlanc

Le 31 décembre dernier, nous avons découvert que les libéraux voulaient financer un projet de 3 milliards de dollars pour avantager un concurrent de DAVIE et ce, aux frais des contribuables. En pleine pandémie, c'est révoltant et inacceptable.  

Ce projet vise à transformer le chantier de réparation navale d’Esquimalt, près de Victoria en Colombie-Britannique, en une installation de construction navale complète. Il s’agit d’une propriété du gouvernement qui est notamment louée par SEASPAN, un chantier naval qui tarde à livrer ses navires. 

Pourtant, le carnet de commandes de ce chantier est déjà plein. Le gouvernement a même dû lui retirer le contrat du Diefenbaker en raison des retards. Pourquoi les contribuables devraient-ils financer les installations d’une entreprise privée alors que DAVIE dispose déjà de la capacité de production nécessaire? Il s’agit d’une injustice flagrante, car DAVIE n’a bénéficié d’aucun traitement de faveur. De plus, DAVIE attend depuis des mois la signature d’un contrat avec le gouvernement fédéral. 

Concurrence déloyale  

Cette concurrence déloyale pour notre chantier lévisien affecte une entreprise qui a des retombées économiques importantes pour le Québec et pour ses nombreux sous-traitants. Cette injustice soulève de nombreuses questions : 

Pourquoi est-ce que Justin Trudeau fait de belles promesses à DAVIE, mais leur coupe l’herbe sous le pied en finançant indirectement les travaux d’un compétiteur avec l’argent des contribuables ? 

Pourquoi les libéraux de Justin Trudeau avantagent SEASPAN à Vancouver, détenu par des américains, alors qu’il a retiré le brise-glace Diefenbaker de leur carnet de commande en raison des retards importants ? 

Pourquoi les libéraux n'octroient-ils pas rapidement ce contrat du brise-glace au seul chantier canadien capable de le livrer rapidement puisque les besoins sont urgent? 

Les libéraux sont démasqués. Au lieu de pénaliser le grand chantier québécois qui se démarque par sa compétence, les libéraux doivent lui accorder un contrat rapidement. Il est temps qu’ils reconnaissent que DAVIE possède la capacité de production et l’expertise pour combler les besoins urgents du gouvernement canadien, et qu’ils cessent leur magouille au frais des contribuables. La farce a assez duré. 

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Steven Blaney, Député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

jacques gourde

Photo d'archives

Jacques Gourde, Député de Lévis-Lotbinière

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?