/news/coronavirus

Les retards de Pfizer n'auront pas d'impact sur les objectifs de vaccination, assure Justin Trudeau

Justin Trudeau réitère que les retards temporaires dans les livraisons de Pfizer n'auront pas d'impact sur la capacité du Canada à vacciner tous les Canadiens qui le souhaitent d'ici à la fin septembre.

«À travers ce processus, c'est normal qu'il y ait des imprévus», dit-il.

• À lire aussi: Pfizer annonce des délais dans ses livraisons de vaccins

Plus tôt vendredi matin, Pfizer a annoncé des délais dans la livraison de son vaccin contre le coronavirus en raison de réaménagement dans ses installations europénne.

La ministre fédérale de l'Approvisionnement, Anita Anand estime que six millions de doses de vaccin contre la COVID-19 arriveront, comme prévu, au Canada d'ici la fin du mois de mars et ce, malgré le retard temporaire dans les livraisons de Pfizer.

Par ailleurs, le premier ministre exhorte les Canadiens à maintenir leurs efforts dans la lutte à la COVID-19 pour éviter que les hôpitaux aient à choisir à qui donner un lit aux soins intensifs ou non.

«On ne veut pas en être là», a-t-il dit en point de presse devant sa résidence de Rideau Cottage.

«Pour faire fléchir la courbe de résurgence, des efforts urgents, constants et importants sont requis autant des individus que des autorités locales», a martelé vendredi l’administratrice en chef de l’agence fédérale, la Dre Theresa Tam, pendant qu’elle présentait de nouvelles projections de la propagation de la COVID-19 au pays.

À court terme, Ottawa anticipe qu’il pourrait y avoir jusqu’à 796 630 cas cumulatifs recensés au Canada d'ici au 24 janvier et jusqu'à 19 630 décès.

À un peu plus long terme, on estime que le nombre de cas quotidiens pourrait dépasser la barre des 10 000 d’ici à février. Une telle projection est similaire à celle faite en décembre. Or, la situation s’est depuis empirée, a précisé le bras droit de la Dre Tam, le Dr Howard Njoo.

Les médecins en chef s’inquiètent particulièrement de la hausse du taux d’hospitalisation et des décès. Au cours des sept derniers jours, il y a eu en moyenne 137 morts dues à la COVID-19 quotidiennement et 71 % des décès sont survenus chez des Canadiens âgés de 80 ans et plus.

«Les personnes de tout âge peuvent éprouver des symptômes forts et prolongés en raison de la COVID-19, a toutefois précisé la Dre Tam. À ce jour, 70 décès ont été rapportés chez des adultes de 20 à 39 ans.»