/news/coronavirus

Non-respect des mesures sanitaires: des chantiers et des entreprises pourraient être fermés

Un relâchement des mesures sanitaires constaté au cours des derniers jours dans le domaine de la construction et de l’industrie manufacturière pousse le ministre du Travail Jean Boulet à faire un sérieux rappel à ces secteurs de l’économie. 

• À lire aussi: Dollarama: «des récidivistes où presque toutes les consignes sanitaires sont violées»

• À lire aussi: Des Dollarama ne respectaient pas les consignes sanitaires

Plus tôt cette semaine, des travailleurs de la construction ont eux-mêmes dénoncé le manque de mesures sanitaires, l’absence de distanciation, et pour certains, le laisser-aller concernant le port du masque.

Dans le communiqué émis vendredi, le ministre Boulet a déploré ces manquements aux consignes sanitaires et fait un appel à la solidarité des employeurs et des travailleurs concernés. 

«C'est tolérance zéro pour ceux qui contreviennent aux normes sanitaires en vigueur», est-il écrit. 

Les activités manufacturières et du milieu de la construction doivent notamment être réduites au minimum afin d’assurer la réalisation des engagements. 

Pour les milieux administratifs, le télétravail n’est pas une option, mais obligatoire lorsqu’il est possible de le mettre en place. Des ajustements aux quarts de travail doivent être établis afin de limiter la présence de travailleurs en même temps aux mêmes endroits. 

«Si le problème persiste, le gouvernement du Québec prendra ses responsabilités et n'hésitera pas à fermer des chantiers ou des entreprises ainsi qu'à remettre des constats d'infraction aux contrevenants. D'ailleurs, la CNESST a donné plusieurs constats d'infraction pour non-respect des mesures sanitaires depuis le début de la pandémie», a déclaré Jean Boulet.

Dans la même catégorie