/news/society

Tempête hivernale: on se prépare pour la première bordée de l’année

La première tempête de neige pour l’année 2021 est attendue ce week-end au Québec en recouvrant la province d’un manteau blanc allant de 15 à 30 cm, selon les régions.

« Ça va être une bonne neige pour faire des bonshommes de neige, pour faire des forts, pour s’amuser à l’extérieur. Par contre, les déplacements vont être difficiles, surtout dans la journée de samedi, parce qu’il va neiger abondamment une bonne partie de la journée », soutient Simon Legault, météorologue à Environnement Canada.

Selon ce dernier, c’est principalement à cause des températures clémentes, allant jusqu’à un maximum de 0 °C, que la neige sera lourde et collante. Elle risque donc de se compacter, explique M. Legault. Le refroidissement éolien pourrait faire baisser le mercure jusqu’à -10 °C.

Pour cette raison, l’agence fédérale a émis un bulletin météorologique spécial, jeudi, pour plusieurs régions de la province. Car l’accumulation rapide et les précipitations de cette neige compliqueront la circulation.

Grande partie du Québec  

« Dans la région de Montréal, c’est sur la Rive-Nord, dans les Laurentides qu’on en attend le plus, où on pourra atteindre jusqu’à 30 cm. À Montréal, on estime qu’on aurait 15 cm de neige, mais on pourrait aller chercher jusqu’à 20 cm et ce n’est pas impossible que ce soit plus », affirme-t-il.

La Rive-Sud est également concernée par l’alerte météorologique, même si la tempête y aura moins d’impact, dit-il.

Les mêmes conditions météorologiques prévaudront en Beauce, en Mauricie et en Estrie, où plusieurs secteurs connaîtront vendredi une faible neige intermittente avant de recevoir un tapis blanc, dimanche.

À Québec, on prévoit des quantités significatives de neige, puisque la bordée laisserait entre 15 et 30 cm de neige au sol.

La tempête affectera également Gatineau, l’Abitibi, le Bas-Saint-Laurent, Saguenay, la Gaspésie et Sept-Îles, où la bordée laissera jusqu’à 30 cm de neige.

Cette chute de neige abondante va permettre à Montréal de se rapprocher d’un taux normal de neige, puisque la métropole se trouve actuellement en « déficit », indique M. Legault.

« On a reçu pour le moment 65 cm de neige, alors que normalement on serait à 90-95 cm. On peut notamment expliquer ça par les températures et la pluie que l’on a eues dans les derniers mois », ajoute-t-il

-Avec l’Agence QMI