/news/society

Tempête hivernale: on se prépare pour la première bordée de l’année

La première tempête de neige pour l’année 2021 est attendue ce week-end au Québec en recouvrant la province d’un manteau blanc allant de 15 à 30 cm, selon les régions.

« Ça va être une bonne neige pour faire des bonshommes de neige, pour faire des forts, pour s’amuser à l’extérieur. Par contre, les déplacements vont être difficiles, surtout dans la journée de samedi, parce qu’il va neiger abondamment une bonne partie de la journée », soutient Simon Legault, météorologue à Environnement Canada.

Selon ce dernier, c’est principalement à cause des températures clémentes, allant jusqu’à un maximum de 0 °C, que la neige sera lourde et collante. Elle risque donc de se compacter, explique M. Legault. Le refroidissement éolien pourrait faire baisser le mercure jusqu’à -10 °C.

Pour cette raison, l’agence fédérale a émis un bulletin météorologique spécial, jeudi, pour plusieurs régions de la province. Car l’accumulation rapide et les précipitations de cette neige compliqueront la circulation.

Grande partie du Québec  

« Dans la région de Montréal, c’est sur la Rive-Nord, dans les Laurentides qu’on en attend le plus, où on pourra atteindre jusqu’à 30 cm. À Montréal, on estime qu’on aurait 15 cm de neige, mais on pourrait aller chercher jusqu’à 20 cm et ce n’est pas impossible que ce soit plus », affirme-t-il.

La Rive-Sud est également concernée par l’alerte météorologique, même si la tempête y aura moins d’impact, dit-il.

Les mêmes conditions météorologiques prévaudront en Beauce, en Mauricie et en Estrie, où plusieurs secteurs connaîtront vendredi une faible neige intermittente avant de recevoir un tapis blanc, dimanche.

À Québec, on prévoit des quantités significatives de neige, puisque la bordée laisserait entre 15 et 30 cm de neige au sol.

La tempête affectera également Gatineau, l’Abitibi, le Bas-Saint-Laurent, Saguenay, la Gaspésie et Sept-Îles, où la bordée laissera jusqu’à 30 cm de neige.

Cette chute de neige abondante va permettre à Montréal de se rapprocher d’un taux normal de neige, puisque la métropole se trouve actuellement en « déficit », indique M. Legault.

« On a reçu pour le moment 65 cm de neige, alors que normalement on serait à 90-95 cm. On peut notamment expliquer ça par les températures et la pluie que l’on a eues dans les derniers mois », ajoute-t-il

-Avec l’Agence QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.