/news/coronavirus

Des manifestants dénoncent le couvre-feu à Montréal

Plusieurs dizaines de personnes se sont réunies samedi après-midi à la place Simon-Valois, dans Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, pour manifester contre le couvre-feu décrété par le gouvernement du Québec.

Selon le Service de police de la Ville de Montréal, qui encadrait l’événement organisé par le collectif «Pas de solution policière à la crise sanitaire», le tout s’est déroulé sans incident. Les gens ont ensuite marché dans les rues du quartier.

Il faut dire que les organisateurs avaient spécifié que le rassemblement se voulait «familial et convivial».

En plus de décrier le couvre-feu, les organisateurs en appellent à des «solutions solidaires à la pandémie».

Cette manifestation visait «à dénoncer le choix politique du gouvernement Legault d’imposer un couvre-feu à l’ensemble du Québec pour répondre à la montée des cas, hospitalisations et décès liés à la COVID-19», ont indiqué les organisateurs.

«Après 10 mois de crise sanitaire, la CAQ opte encore une fois pour la solution policière. Sans prétendre avoir d’expertise en santé publique, nous sommes en droit de nous interroger sur la cohérence et la pertinence des décisions gouvernementales, surtout lorsqu’il s’agit de mettre en place des mesures aussi liberticides», ont-ils poursuivi.

Les autorités n’ont pas indiqué si des constats d’infraction ont été remis aux participants, affirmant qu’un bilan de l’opération policière pourrait être fourni en soirée.

Dans la même catégorie