/sports/homepage

Sylvain Bruneau positif à la COVID-19; des joueurs en quarantaine

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

L'entraîneur québécois Sylvain Bruneau, qui fait équipe avec la joueuse de tennis Bianca Andreescu, a été déclaré positif à la COVID-19, causant bien malgré lui un véritable branle-bas de combat en vue des Internationaux d’Australie.

«Je suis profondément désolé de vous annoncer que je viens d’être déclaré positif à la COVID-19 à mon arrivée à Melbourne, après avoir voyagé depuis Abou Dhabi, a-t-il annoncé, dans une déclaration transmise aux médias. J'ai suivi tous les protocoles de sécurité, j’ai obtenu un test négatif dans les 72 heures avant le départ du vol et je me sentais parfaitement bien quand je suis monté dans l’avion.»

Bruneau dit n'avoir aucune idée de la façon dont il aurait pu contracter le virus, possiblement à Abou Dhabi.

«Je suis très attristé et désolé des conséquences qui pèsent maintenant sur les épaules de tous ceux qui étaient sur mon vol, a-t-il ajouté. Le reste de mon équipe est négatif et j’espère sincèrement que toute nouvelle perturbation sera réduite au minimum.»

Privés d’entraînements?

Jusqu’à preuve du contraire, plus d’une quarantaine de joueurs et de joueuses, dont Andreescu, pourraient devoir observer une quarantaine forcée et être privés d’entraînements au cours des deux prochaines semaines à Melbourne. 

TENNIS-WTA-CHN

AFP

Plus de 20 athlètes se trouvaient sur le même vol que Bruneau, dont la célèbre Canadienne reconnue pour sa victoire aux Internationaux des États-Unis en 2019. 

L'Allemande Angelique Kerber et la Russe Svetlana Kuznetsova étaient aussi à bord de cet avion, entre autres.

Un autre vol qui transportait une vingtaine de joueurs, en provenance de Los Angeles cette fois, aurait aussi présenté deux cas positifs, soit un passager n’étant pas un athlète de même qu’un membre de l’équipage. 

La situation entraîne évidemment des conséquences semblables.

«Prompt rétablissement»

Pointant au septième rang du classement de la WTA, Andreescu doit effectuer un retour à la compétition à la fin du mois de janvier, à Melbourne, dans le cadre d’un tournoi préparatoire aux Internationaux de tennis d’Australie. 

Ces derniers sont par ailleurs prévus à compter du 8 février.

«Sylvain se sent bien physiquement et est maintenant en quarantaine, a précisé Tennis Canada, sur son compte Twitter. Il respectera les procédures mises en place par les organisateurs des Internationaux d’Australie. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.»

18 vols charters  

«C'est absurde», a dénoncé sur Twitter la Française Alizé Cornet, qui est arrivée à Melbourne par un autre vol.

«Bientôt, la moitié des joueurs des Internationaux d'Australie devront s'isoler. Des semaines et des semaines d'entraînement et de travail intense vont être perdues pour une personne positive à bord d'un avion aux trois-quarts vide», a-t-elle regretté, avant d'effacer son tweet devant les réactions provoquées.

Des joueurs s'étaient déjà émus qu'un contingent d'une cinquantaine de participants, parmi lesquels Novak Djokovic, Rafael Nadal, Dominic Thiem, Serena Williams, Naomi Osaka et Simona Halep, puissent effectuer leurs 15 jours de confinement à Adelaïde et non à Melbourne comme le reste des joueurs.

Craig Tiley avait balayé les accusations de favoritisme en assurant que les conditions d'entraînement seraient les mêmes à Adelaïde et Melbourne.La direction du tournoi a dû édicter des règles sanitaires très strictes et très contraignantes afin de rendre l'événement acceptable par les autorités locales. 

Le tournoi a notamment été repoussé de trois semaines et les qualifications déplacées à Dubai (dames) et Doha (messieurs) du 10 au 13 janvier, pour permettre aux quelque 1270 participants de respecter une quatorzaine à leur arrivée après avoir voyagé à bord de 18 charters affrétés par la fédération australienne.

Ces conditions ont poussé certains à renoncer comme l'Américain John Isner ou l'entraîneur de Rafael Nadal, Carlos Moya.

L'Américaine Madison Keys, testée positive, a également déclaré forfait et le Britannique Andy Murray, quintuple finaliste du tournoi, est très incertain après avoir lui aussi contracté la maladie.