/news/coronavirus

Un CHSLD de Laval «au bord de la perte de contrôle»

Le virus continue de frapper fort dans les CHSLD de la province. Samedi, deux nouvelles éclosions ont été rapportées : une à Montréal et l’autre, majeure, à Laval.

Le Centre d’hébergement Idola-Saint-Jean, qui contient 175 résidents, est aux prises avec 73 nouveaux cas, dont 26 employés, depuis le 3 janvier dernier. L’établissement lavallois déplore aussi une dizaine de décès.

Il s’agit du CHSLD le plus problématique du Grand Montréal présentement. Les autorités de la santé publique ont lancé une campagne de prélèvements à grande échelle.

Les personnes infectées ont été transportées dans une zone chaude du centre d’hébergement. Pourtant, la vaccination des employés avait déjà commencé le mois dernier, à Idola-Saint-Jean, tandis que des patients ont eu leurs doses la semaine dernière.

«Des CHSLD ont été touchés, mais c’est Idola-Saint-Jean qui est présentement sur le bord de la perte de contrôle, a confirmé samedi à TVA Nouvelles la déléguée syndicale du CISSS de Laval-CSN, Katie Chamberland-Langlois.

«On a très peur que ça devienne une zone rouge au niveau général.»

Un problème, selon Katie Chamberland-Langlois, vient du fait que les employés n’ont sont privés de matériel essentiel.

«Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Nous n’avons pas de masques N95 dans les CHSLD. Nous les revendiquons toujours parce que les employés ne sont pas suffisamment équipés face à la situation.»

Une employée rencontrée à l’extérieur des lieux dit que le personnel «est à bout de souffle».

«Ça nous inquiète parce que les résidants sont malades, raconte un autre travailleur. C’est un peu stressant, mais si on garde les principes de barrière, on va surmonter ça.»

Un CHSLD de Montréal-Nord est aussi aux prises avec plusieurs cas. Le Centre d’hébergement Légaré recense une dizaine de cas de COVID-19 en deux jours.

Les résidants infectés ont été déplacés vers un autre centre.

D'après le reportage de Chu Anh Pham, TVA Nouvelles.