/finance/homepage

COVID-19: les entrepreneurs québécois restent optimistes face à la pandémie

wi-fi

Photo Fotolia

Les entrepreneurs québécois sont parmi les plus optimistes au pays concernant une reprise des investissements, malgré la deuxième vague de la pandémie et les restrictions sanitaires croissantes, révèle un rapport de la Banque de développement du Canada (BDC). 

Si les chiffres demeurent faibles, avec 35% d’entrepreneurs canadiens optimistes contre 36% pessimistes, une nette amélioration a tout de même été observée au cours des trois derniers trimestres, selon cette étude sur les intentions d’investissement des entreprises canadiennes en 2021.

Et c’est au Québec que la confiance est la plus élevée, avec une augmentation de 14%. La Colombie-Britannique suit de près (+13%). À l’inverse, les entrepreneurs des Prairies (-11%) et de l'Ontario (-10%) sont les plus inquiets.

Les intentions d’investissement en 2021 sont également plus importantes dans la province, passant de -25% le printemps dernier à 4%, alors que, dans l'ensemble du Canada, elles ont varié de -32% à -3%.

Le Québec est aussi la seule province qui enregistre une augmentation de 14% dans les intentions d’embauche.

En général, près de 38% des entrepreneurs canadiens s’attendent à une augmentation des ventes cette année, et ce, pour la première fois depuis le début de la récession, il y a bientôt un an.

Pour autant, tout n’est pas rose pour les entreprises québécoises, puisque 67% d’entre elles admettent qu’il reste difficile d’embaucher et que 65% indiquent qu’il est difficile de faire face à une hausse inattendue des ventes.

«Nous avons connu une année difficile et, bien qu’il s’agisse des résultats les plus positifs que nous ayons constatés depuis le début de la crise sanitaire, nous croyons que les dépenses des entreprises resteront faibles au cours des prochains mois», a ainsi conclu par communiqué Pierre Cléroux, vice-président de la recherche et économiste en chef à BDC.

Le sondage trimestriel de BDC a été mené par Delvinia du 3 au 18 décembre 2020, auprès de 1001 propriétaires de petites et moyennes entreprises.