/news/world

États-Unis: il a vécu trois mois caché dans un aéroport par peur de la COVID-19

Un Californien a vécu caché dans une zone sécurisée de l’aéroport international de Chicago pendant trois mois par peur de la COVID-19, avant d’être arrêté par la police.

L’homme de 36 ans a été notamment inculpé d’intrusion criminelle dans une zone réglementée d’un aéroport, a rapporté dimanche «Chicago Tribune».

Aditya Singh est arrivé de Los Angeles le 19 octobre et n’a plus quitté l’enceinte aéroportuaire. Le trentenaire a été approché ce week-end par deux employés d’United Airlines à qui il a montré un badge d’identification.

Le badge appartenait à un directeur des opérations qui avait signalé sa disparition le 26 octobre.

Singh aurait trouvé le badge sur place et avait peur de rentrer chez lui à cause de la COVID-19, a indiqué la procureure adjointe Kathleen Hagerty, citée par le journal.

L’homme qui est au chômage et sans antécédents criminels vit en colocation dans la banlieue d’Orange, à Los Angeles. Sommé de ne plus remettre les pieds à l’aéroport international de Chicago, il a été libéré sous caution avec la promesse de revenir au tribunal le 27 janvier.