/finance/homepage

Les Boeing 737 MAX pourront voler dès mercredi au pays

Le Canada va autoriser la reprise dès mercredi des vols sur son territoire du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis près de deux ans à la suite de deux accidents ayant coûté la vie à 346 personnes, a annoncé lundi le ministère des Transports.

• À lire aussi: Ethiopian Airlines: le système de Boeing mis en cause était activé

• À lire aussi: Boeing 737 MAX: le chef de l'aviation américaine «a apprécié» son vol test

Après un examen indépendant des modifications apportées à la conception de l'appareil pour en améliorer la sécurité et des exigences supplémentaires pour la formation des membres d'équipage, le ministère canadien dit avoir adopté un décret prévoyant la levée de l'interdiction de vol du Boeing 737 MAX au Canada le 20 janvier.

«La levée permettra la remise en service de l'aéronef au Canada», a indiqué le ministère dans un communiqué.

«Le ministère a confirmé que les exploitants canadiens mettent en œuvre les mesures exigées et qu'ils seront prêts pour la remise en service de l'aéronef dans les prochains jours ou les prochaines semaines», a précisé le ministère, qui a émis une consigne de navigabilité.

La compagnie WestJet, deuxième transporteur du Canada, avait annoncé récemment qu'elle comptait remettre le Boeing 737 MAX en service dès jeudi, une fois obtenu le feu vert d'Ottawa.

L'avion fait également partie de la flotte d'Air Canada et de Sunwing.

Le Canada avait été l'avant-dernier pays, quelques heures avant les États-Unis, à interdire de vol le Boeing 737 MAX après les accidents de Lion Air en octobre 2018 et d'Éthiopien Airlines en mars 2019.

En décembre, la compagnie brésilienne Gol est devenue la première au monde à remettre en service le Boeing 737 MAX, suivie par American Airlines aux États-Unis.

Dans la même catégorie