/news/currentevents

Poignardée à mort par son fils

Les policiers ont érigé un large périmètre sur la rue Gilford, entre les rues Marquette et Fabre.

Pascal Girard/AGENCE QMI

Les policiers ont érigé un large périmètre sur la rue Gilford, entre les rues Marquette et Fabre.

Une quadragénaire aurait été poignardée à mort par son propre fils de 23 ans, tôt hier matin, dans un logement qu’ils partageaient sur Le Plateau-Mont-Royal, à Montréal.

• À lire aussi: Une femme poignardée à mort sur le Plateau-Mont-Royal

« Il était tout de même super gentil avec sa mère. Je ne comprends pas comment ç’a pu se produire », a raconté avec la gorge nouée Sylvain Giard, un ami de longue date de la victime, Francine Roux.

Il décrit la femme de 49 ans comme généreuse et toujours prête à aider son prochain.

Son fils, Francis Normand, avait emménagé avec elle, il y a plus d’un an, au rez-de-chaussée du triplex qui appartient à la famille Roux depuis plus d’une trentaine d’années. 

L’homme dans la vingtaine aurait des problèmes de consommation de stupéfiants depuis un moment déjà, a confié au Journal l’ami de la victime.

La neige abondante qui est tombée hier à Montréal n’a pas facilité l’intervention des ambulanciers.

Photo Agence QMI, Pascal Girard

La neige abondante qui est tombée hier à Montréal n’a pas facilité l’intervention des ambulanciers.

Une dernière conversation  

La veille du drame, M. Giard avait échangé au téléphone avec son amie en ne se doutant pas qu’il s’agissait de leur dernière conversation, a-t-il rapporté, fortement ébranlé.

Hier, vers 1 h 35, Francine Roux était découverte inanimée dans l’appartement de la rue Gilford qu’elle partageait avec son fils.

Selon nos informations, les premiers policiers arrivés sur les lieux ont trouvé une scène d’horreur alors que le corps de la victime portait de nombreuses marques de lacérations. 

Francis Normand, 23 ans, a été arrêté sur place par les policiers.  

Francine Roux, assassinée hier matin.

Photo tirée de Facebook

Francine Roux, assassinée hier matin.

L’assaillant de la mère de famille se serait acharné sur elle, la poignardant à de multiples reprises au torse et au visage. 

Le décès de Mme Roux a finalement été confirmé vers midi par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Son fils a été conduit dans un centre hospitalier pour une évaluation psychologique vu l’état de confusion dans lequel il était.

Ce dernier était toujours hospitalisé en fin de journée et n’avait pas encore été rencontré par les enquêteurs qui doivent déterminer ce qui l’a poussé à poser ce geste de rage. 

Le jeune homme, qui n’a pas d’antécédent criminel, devait tout de même comparaître depuis son lit d’hôpital. 

Les policiers ont passé une bonne partie de la journée, hier, à recueillir des éléments de preuve dans le logement pour tenter de comprendre les circonstances du drame. 


♦ Il s’agit du deuxième homicide à se produire sur le territoire de la Ville de Montréal depuis le début de l’année.