/regional/estduquebec/basstlaurent

La rénovation du palais de justice de Mont-Joli toujours en discussion

Plusieurs options sont encore en discussion pour la rénovation du palais de justice de Mont-Joli, dont la sécurité et la désuétude sont dénoncées depuis plusieurs années.

Des améliorations ont été apportées, mais il reste encore des lacunes, alors qu’un grillage à l’endroit où les fourgons viennent déposer les prévenus pour empêcher une évasion est encore attendu.

Mais plusieurs ministères sont impliqués dans ces décisions, le palais de justice étant situé dans l’hôtel de ville de Mont-Joli.

«Il y a trois ministères d’impliqués, il y a le Conseil du trésor, il y a le ministère de la Sécurité publique et il y a le ministère de la Justice, mais dans les trois cas c’est le même argent», a ainsi expliqué le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé.

Deux options sont alors sur la table: rénover les locaux actuels au coût de 2,5 millions de dollars, avec fort probablement des dépassements de coûts, ou bien réaménager sur un seul étage, une solution qui coûterait 7 millions de dollars, mais qui est privilégiée par les élus locaux.

«La sécurité est l’aspect le plus important dans ce dossier, en étant tous au même niveau on répond aux critères d’aujourd’hui pour la magistrature, on ne laisse pas balader les procureurs et les juges dans les corridors parmi toute la population», a affirmé le maire de Mont-Joli, Martin Soucy.

«Je dis aux différents ministères du gouvernement du Québec : parlez-vous, on va faire une enveloppe commune, on va faire les travaux correctement et on va régler les problèmes de sécurité», a ajouté Pascal Bérubé.

En juillet 2018, des agents correctionnels avaient fait valoir leur refus de travail, puisqu’ils ne se sentaient pas en sécurité en escortant des détenus.

Les élus ont rencontré le ministre de la Justice au mois de novembre dernier et attendent toujours une décision de sa part.