/finance/homepage

L’Alberta annule 11 baux de charbon dans les Rocheuses

Récit 0117

PHOTO courtoisie, Cynthia Rhéaume

Le gouvernement albertain a été contraint par la pression du public d’annuler ses plans d’expansion de l’extraction du charbon dans les Rocheuses.  

La ministre provinciale de l’Énergie, Sonya Savage, a indiqué lundi que le gouvernement conservateur annulait 11 baux de charbon récemment émis, après la décision de suspendre les ventes futures de baux d’extraction. 

«Cette pause donnera l'occasion à notre gouvernement de s'assurer que les intérêts des Albertains, en tant que propriétaires de ressources minérales, sont protégés», a expliqué la ministre Savage par voie de communiqué. 

L’opposition du public au projet du gouvernement conservateur s’est accrue avec deux pétitions qui ont recueilli lundi plus de 100 000 signatures, selon ce qu’a rapporté Global News. 

Toutefois, les baux annulés représentent une partie infime du nombre de baux de charbon existants, dénoncent des environnementalistes. 

Selon la Société canadienne de la nature et des parcs, 840 000 hectares sont encore à risque et que les 11 baux annulés représentent à peine 1800 hectares de la superficie déjà louée.

Pour sa part, le NPD évoque une «petite victoire» et croit que la menace persiste, puisque huit autres baux sont encore en vigueur.