/regional/montreal/montreal

LaSalle réclame aussi un prolongement du transport en commun

Joël Lemay / Agence QMI

Après l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, c'était au tour de celui de LaSalle, mardi, de réclamer un prolongement du transport en commun dans son coin de l'île de Montréal.

L'arrondissement réclame, dans un mémoire qui sera présenté mercredi à l'Autorité régionale de transport métropolitain, que des études soient entreprises sur la possibilité de prolonger la ligne vers du métro. Celle-ci prend présentement fin à la station Angrignon, dans l'arrondissement du Sud-Ouest, tout près de la limite nord de LaSalle.

Il s'agit d'une injustice aux yeux de l'arrondissement, qui voit des projets se développer ailleurs sur l'île, dont le Réseau express métropolitain (REM).

«Une fois terminés les prolongements annoncés ou à l'étude, LaSalle deviendra l'unique arrondissement de Montréal sans station de métro, de REM ou de tramway sur son territoire, avec l'Île-Bizard-Sainte-Geneviève», a déploré l'arrondissement qui compte quelque 80 000 habitants.

En plus d'une offre de transport collectif lourde comme un prolongement du métro, voire une ligne du REM, LaSalle réclame une «bonification majeure» de son réseau d'autobus, jugé «insuffisant et inadéquat».

«Les lignes d'autobus qui sillonnent l'arrondissement font des trajets en moyenne 1,4 fois plus sinueux que dans l'ensemble de l'île de Montréal, ce qui augmente le temps de parcours des usagers», a-t-on dénoncé.

«Compte tenu de la croissance de sa population, les enjeux de mobilité risquent de s'aggraver si les autorités continuent d'ignorer les besoins criants en matière de transport sur le territoire de LaSalle», s'inquiètent les autorités de l'arrondissement.