/news/law

Des amendes fumantes de près de 2,4 millions $ pour des contrebandiers de tabac

Photo courtoisie

Dix personnes reconnues coupables d’infractions en matière de contrebande de tabac ont écopé d’amendes totalisant tout près de 2,4 millions $, a annoncé mercredi Revenu Québec. 

Les contrevenants ont récemment été condamnés par la Cour du Québec à payer des amendes totalisant 2 372 552,70 $ et deux d’entre eux ont également écopé de peines d’emprisonnement.

Les contrebandiers, neuf hommes et une femme âgés de 28 à 79 ans, se sont vu reprocher «d’avoir vendu, livré, ou eu en leur possession du tabac destiné à la vente en détail au Québec et dont le paquet n'était pas identifié conformément», d’avoir «transporté du tabac destiné à la vente dont le paquet n'était pas identifié conformément» et de ne pas avoir eu les permis exigés par la loi pour exercer des activités commerciales liées aux produits du tabac.

Daniel Hélie, de Victoriaville, a écopé à lui seul d’une amende d’un peu plus de 1,1 million $ et de huit mois d’emprisonnement. Les autorités ont été en mesure d’établir que l’homme de 68 ans a écoulé plus de 1,4 million de cigarettes par le biais de ses activités illégales.

Selon Revenu Québec, Daniel Hélie est un multirécidiviste en matière de contrebande de tabac. Il s’agissait d’ailleurs de sa cinquième condamnation pour des infractions similaires.

Pour sa part, Henri Fortin, un homme de 72 ans de Saguenay, a reçu une amende de 41 313 $, en plus d’une peine d’emprisonnement de six mois. Le 11 mai 2019, les policiers avaient saisi chez lui tout près de 50 000 cigarettes illégales. En plus de sa peine d’emprisonnement et des amendes, Fortin a vu son permis de conduire être suspendu pour une durée de six mois.