/news/culture

La puissante interprétation de l'hymne national américain par Lady Gaga

La chanteuse Lady Gaga, qui avait appuyé Joe Biden dans sa campagne à la Maison-Blanche a chanté l’hymne national lors de la cérémonie d’assermentation du nouveau président, mercredi.

• À lire aussi: EN DIRECT | Joe Biden officiellement président des États-Unis

Tirée à quatre épingles et très solennelle, la récipiendaire de nombreux prix dont un Oscar, est très impliquée politiquement.

Sa prestation a été saluée et appréciée sur les réseaux sociaux.

Jennifer Lopez a également fait une prestation en chantant un hymne patriotique inclusif, au cours duquel elle a adressé quelques mots en espagnol. 

Toutes deux avaient soutenu Joe Biden lors de sa campagne, et Lady Gaga, que Joe Biden appelle sa « grande amie », s’était déjà produite lors de son dernier grand rassemblement. 

La vedette de la musique country Garth Brooks a pour sa part interprété «Amazing Grace» acapella. 

Le chanteur qui se dit lui-même républicain avait par ailleurs frustrés certains de ses fans lors de l'annonce de sa présence à l'événement. 

Il a justifié sa présence en indiquant qu'il avait joué pour tous les présidents depuis Jimmy Carter, à l'exception de Ronald Reagan. Il s'est également produit lors de l'inauguration de Barack Obama en 2008 et a été invité à le faire lors de l'inauguration de Donald Trump en 2016, mais n'a pas pu se présenter en raison d'un concert auquel il s'était engagé à Cincinnati, Ohio.

Dans la même catégorie