/news/world

Le monde félicite le président Joe Biden

Les leaders mondiaux ont tenu à féliciter le 46e président des États-Unis Joe Biden au moment de son assermentation mercredi à Washington.

• À lire aussi: Joe Biden officiellement président des États-Unis

• À lire aussi: Priorité aux designers américains pour Jill Biden et Kamala Harris

• À lire aussi: Le puissante interprétation de l'hymne national américain par Lady Gaga

Emmanuel Macron a adressé mercredi dans un tweet en anglais ses «meilleurs voeux de succès» au nouveau président américain Joe Biden et salué sa décision de revenir dans l'Accord de Paris sur le climat, quitté par les États-Unis sur décision de Donald Trump.

«C'est tous ensemble que nous pourrons réussir à relever les défis de notre temps. C'est tous ensemble que nous pourrons changer la donne climatique en agissant pour notre planète, «Welcome back to the Paris Agreement», a ajouté le chef de l'État dans ce message aussi adressé à la vice-présidente Kamala Harris.

Le premier ministre britannique Boris Johnson a félicité mercredi Joe Biden après son investiture comme président des États-Unis, se disant «impatient de travailler» avec lui.

«Félicitations à @JoeBiden pour avoir été investi président des États-Unis et à @KamalaHarris pour son investiture historique. Le leadership américain est vital sur les questions qui nous concernent tous, du changement climatique au Covid et je suis impatient de travailler avec le président Biden», a écrit sur Twitter Boris Johnson, qui entretenait de bons rapports avec son prédécesseur, Donald Trump.

Le premier ministre irlandais Micheal Martin a félicité Joe Biden, un «vrai ami» de l'Irlande, à l'occasion de la prestation de serment du 46e président des États-Unis, en rappelant ses racines irlandaises.

«Alors qu'il prête serment, je sais que le président Biden sentira le poids de l'histoire --la présence de ses ancêtres irlandais qui ont quitté Mayo et Louth en temps de famine en quête de vie et d'espoir», a assuré M. Martin dans un communiqué, affirmant vouloir approfondir la coopération» entre leurs deux pays.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé mercredi le nouveau président américain Joe Biden à «renforcer l'alliance» entre Israël et les États-Unis afin d'affronter des «défis communs» comme la «menace» de l'Iran.

«J'ai hâte de travailler avec vous afin de renforcer l'alliance États-Unis/Israël, de continuer à étendre la paix entre Israël et le monde arabe et d'affronter des défis communs, avec en premier lieu la menace que pose l'Iran», a déclaré M. Netanyahu dans une vidéo pour féliciter M. Biden.

L'Iran a salué le départ du «tyran» Donald Trump, jeté aux «poubelles de l'Histoire», et estimé que «la balle est désormais dans le camp» du nouveau président américain Joe Biden pour un éventuel retour de Washington à l'accord sur le nucléaire iranien.

«L'ère d'un autre tyran arrive à son terme et aujourd'hui est le dernier jour de son règne affreux», a déclaré le président Hassan Rohani en conseil des ministres, quelques heures avant l'investiture de M. Biden comme président des États-Unis.

Le pape François a encouragé le président américain nouvellement investi à favoriser «la réconciliation et la paix» aux États-Unis et entre les peuples, dans un message écrit en anglais.

Le pape espère que Joe Biden, deuxième président catholique de l'histoire des États-Unis après John F. Kennedy, sera «guidé dans ses efforts pour favoriser la réconciliation et la paix aux États-Unis et entre les nations du monde, afin de faire avancer le bien commun universel».