/regional/estduquebec/basstlaurent

Pas de vaccination la semaine prochaine au Bas-Saint-Laurent

H1N1 influenza vaccination

Photo REUTERS

La vaccination sera suspendue la semaine prochaine au Bas-Saint-Laurent puisqu’aucune dose de vaccin n’est attendue. Bien que les prochains arrivages ne soient pas encore planifiés, la santé publique a bon espoir de recommencer la vaccination au début du mois prochain.

Puisque le Canada ne recevra finalement aucune livraison de la compagnie Pfizer la semaine prochaine, le Bas-Saint-Laurent sera privé des 975 doses qui lui étaient destinées pour la semaine du 25 janvier.

«Cette semaine, on a revu toute notre planification vu la diminution d'arrivage de nos vaccins, a indiqué la responsable de la vaccination au Bas-Saint-Laurent, Murielle Therrien. On planifie actuellement la vaccination dans quelques-unes de nos résidences intermédiaires (RI) dans les prochains jours.»

Quelque 93 % des résidents en CHSLD de la région ont reçu une première dose jusqu’ici. La vaccination du deuxième groupe prioritaire, visant les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux en contact avec des usagers, est en cours.

En ce qui a trait au vaccin de Moderna, aucun arrivage n’est planifié au Bas-Saint-Laurent pour le moment. Les approvisionnements pour les semaines à venir ne sont pas encore confirmés, mais la santé publique se montre positive.

«Pour le moment, on a bon espoir de recevoir de nouvelles doses au début février», a indiqué le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc.

Si la pause ne perdure pas, la santé publique pourra maintenir sa stratégie de vacciner le plus de gens possible avant d'administrer la deuxième dose.

Environ 1000 personnes supplémentaires seront vaccinées au cours des prochains jours. En date du 25 janvier, quelque 5000 Bas-Laurentiens auront reçu une première dose.

Situation «sous contrôle»

Après une hausse des cas à la fin du mois de décembre, la situation épidémiologique s'est de nouveau améliorée au Bas-Saint-Laurent.

«La situation s’est améliorée de semaine en semaine. La transmission du virus se fait moins [...]. Notre situation est qualifiée de "sous contrôle"», a spécifié le Dr Leduc.

Les bilans quotidiens des derniers jours se sont tous maintenus sous la barre des 10 cas. Mercredi, six nouvelles infections à la COVID-19 étaient enregistrées sur le territoire.