/news/world

Priorité aux designers américains pour Jill Biden et Kamala Harris

Ralph Lauren, Christopher John Rogers ou Markarian; la nouvelle Première dame Jill Biden et la vice-présidente Kamala Harris, mais aussi Joe Biden, ont choisi de porter des designers américains mercredi pour la cérémonie d'investiture, une tradition de longue date

• À lire aussi: Joe Biden officiellement président des États-Unis

• À lire aussi: Le puissante interprétation de l'hymne national américain par Lady Gaga

• À lire aussi: Donald Trump a laissé une lettre pour Joe Biden

Joe Biden et l'époux de Kamala Harris, Doug Emhoff, avaient tous deux jeté leur dévolu sur le couturier qui symbolise le mieux la mode américaine, à savoir Ralph Lauren, pour leurs costumes, avec une cravate lavande pour le nouveau président.

Ralph Lauren est un habitué des hautes sphères du pouvoir, et avait notamment déjà habillé Melania Trump lors de la cérémonie d'investiture de son mari Donald Trump, en janvier 2017, avec un ensemble bleu ciel d'une robe ajustée et veste courte.

L'épouse de Joe Biden, Jill, avait jeté son dévolu sur la petite maison Markarian, dont la designer Alexandra O'Neill lui avait dessiné une robe en tweed et un manteau bleu océan assorti avec revers bleu foncé.

Bien que n'ayant créé sa maison qu'en 2017, la créatrice, basée à New York, a déjà habillé un nombre important de stars, de l'actrice Laura Dern à la chanteuse Lizzo.

«C'est un honneur incroyable d'habiller le Dr Biden aujourd'hui», a déclaré à l'AFP Alexandra O'Neill. «Je vis avec beaucoup d'humilité le fait d'être une toute petite partie de l'histoire.»

Quant à Kamala Harris, la nouvelle vice-présidente aura sélectionné deux jeunes designers afro-américains, Christopher John Rogers et Sergio Hudson. L'ancienne sénatrice de Californie a choisi un ensemble violet composé d'une robe longue et d'un manteau assorti.

Adepte d'un style coloré et néo-glamour, Christopher John Rogers a défilé pour la première fois à la semaine de la mode de New York en septembre 2019.

Lors des deux mandats de son mari, l'ancienne Première dame Michelle Obama avait, elle aussi, régulièrement donné des coups de projecteur sur des créateurs américains issus de la diversité, comme aucun dignitaire ne l'avait fait avant elle.

Si elle avait démarré la présidence de son mari par le choix d'un designer américain, Melania Trump a le plus souvent porté des couturiers européens par la suite, en particulier des designers italiens comme Dolce & Gabbana, Gucci ou Prada.