/news/coronavirus

Legault encourage Ottawa à imposer une quarantaine à l’hôtel

À défaut de bannir les vols internationaux, Ottawa devrait imposer une quarantaine obligatoire à l’hôtel aux frais des voyageurs qui arrivent de l’étranger, plaide le premier ministre François Legault.

Même s’il maintient sa demande au gouvernement fédéral d’interdire les voyages internationaux qui ne sont pas essentiels, M. Legault estime que l’imposition d’une quarantaine obligatoire de 14 jours comme celle déjà en vigueur en Nouvelle-Zélande serait une bonne solution de rechange. 

Selon lui, le Canada a déjà eu sa leçon en mars dernier au retour de la relâche, et il faut tout faire pour se protéger des nouveaux variants du coronavirus. L'Angleterre fait présentement face au « pire du pire », a souligné M. Legault.

Malgré des signes encourageants du côté du nombre de cas et d’hospitalisations, le premier ministre québécois répète qu’il y a « encore beaucoup de chemin à faire » avec la pandémie. 

« Le couvre-feu donne des résultats », s’est réjoui M. Legault. Il prévient toutefois qu’il ne faut pas s’attendre à ce qu’on puisse « tout rouvrir » dans les prochaines semaines, en particulier à Montréal et à Laval. 

Itinérants       

Sans changer de position, le premier ministre est revenu jeudi sur ses propos tenus en début de semaine, sur les difficultés que vivent les itinérants dans le contexte actuel, avec le couvre-feu. 

Il en a profité pour transmettre ses condoléances à la famille de « M. André » ainsi qu’à toute la communauté innue.  

« Ce n’est pas normal dans une société riche comme la nôtre, que quelqu’un meurt dans une toilette chimique. Ça nous interpelle tout le monde », a-t-il déclaré. 

M. Legault juge toutefois « malheureux » que certains cherchent à « diviser » la société québécoise sur la problématique de l’itinérance. 

« Les policiers ne s’amusent pas à donner des contraventions aux itinérants pour rien », a rappelé le premier ministre, en réitérant sa confiance envers les forces de l’ordre. 

M. Legault a par ailleurs annoncé que l’administration de la première dose du vaccin contre la COVID-19 est terminée dans tous les CHSLD du Québec.

Dans la même catégorie