/news/politics

Couvre-feu: une exemption pour les itinérants serait une mauvaise bonne idée, selon le ministre Ian Lafrenière

Le ministre Ian Lafrenière croit qu'une exemption de couvre-feu pour les itinérants profiterait plutôt à des gens «farfelus» qui ne veulent pas se conformer au règlement.

• À lire aussi: Couvre-feu pour les itinérants : Valérie Plante réplique à François Legault

«Je comprends ce que ma collègue à la mairie de Montréal, Valérie Plante, veut. [...] Cependant, quand on applique cela, là, ça devient un bordel solide», a fait remarquer le ministre des Affaires autochtones sur QUB radio, ce matin. 

Les policiers exercent déjà un «pouvoir discrétionnaire» sur le terrain, a-t-il dit.

«Je pense que, si on écrit qu'une personne itinérante ne peut recevoir un constat [...] on a des gens farfelus qui vont sortir [...] Je te mets au défi d'expliquer ça devant un juge sans faire du profilage», a expliqué l'ancien policier. 

«Au final, ceux qui vont en profiter, ce n'est pas les itinérants, ce sont des gens un peu farfelus qui testent le système tous les jours», a dit Ian Lafrenière.    

  • Écoutez Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones et ex-policier, sur QUB radio:    

Dans la même catégorie