/regional/montreal/montreal

Les hôpitaux encore surchargés à Montréal

Même si la situation semble s’améliorer à Montréal, notamment quant au nombre de cas rapportés, la tension toujours présente dans les hôpitaux de la métropole où sont toujours hospitalisés 696 patients, dont 112 se trouvent aux soins intensifs.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Une légère diminution d’une quarantaine de places depuis la semaine passée n’a toutefois pas enlevé la pression sur les centres hospitaliers. «Les hôpitaux sont encore à pleine capacité», a expliqué Sonia Bélanger du CIUSSS du Centre-Sud de l’île de Montréal en point de presse vendredi. 

Même si les projections d’hospitalisations publiées par l’INESSS sont encourageantes, il faut rester vigilants, a-t-elle insisté. Par ailleurs, le réseau public est toujours fragilisé par l’absence massive de membres du personnel : 1000 employés de la santé sont absents du travail en raison de la COVID, en attente d’un résultat de test, ou en retrait préventif.

«Montréal est encore dans une situation critique, on en a encore pour quelques semaines à faire des efforts», a déclaré pour sa part la Dre Mylène Drouin, directrice de la santé publique pour Montréal. 

Les autorités ont également annoncé un plan costaud pour contrôler la pandémie auprès de la population itinérante. Ainsi, 397 sans-abris ont été vaccinés contre la COVID, ainsi que 206 travailleurs. 

La COVID a fortement ébranlé le milieu sociocommunautaire : 274 cas de COVID ont été rapportés depuis le début décembre : 192 itinérants ont été touchés ainsi que 82 travailleurs.

Plus de 400 éclosions sont rapportées à Montréal, 179 dans des milieux de travail et 148 dans le réseau de la santé. 

Près de 23 éclosions sont rapportées dans les écoles depuis leur réouverture le 11 janvier dernier. 

Ce sont des petites éclosions, a assuré Dre Drouin. 

Dans la même catégorie