/finance/homepage

Protection contre ses créanciers: nouveau sursis pour Reitmans

Capture d'écran - TVA Nouvelles

Reitmans a obtenu vendredi, devant la Cour supérieure du Québec, une prolongation jusqu’au 28 mai prochain de l’ordonnance la protégeant de toute procédure pouvant être intentée contre elle.

L’entreprise fondée en 1926, à Montréal, a déposé une demande de protection contre ses créanciers le 19 mai dernier, en vertu des modalités de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). Celle-ci a par la suite été prolongée à plus d’une reprise, jusqu’au 22 janvier 2021. Le nouveau délai se poursuit jusqu’à la fin mai.

«Reitmans continue de faire progresser la procédure aux termes de la LACC avec l'assistance d'Ernst & Young, le contrôleur nommé dans le cadre de la procédure, et prévoit continuer de faire des annonces à mesure qu'elle franchira d'autres étapes importantes de la procédure», a précisé l’entreprise, par communiqué.

Reitmans exploite 415 magasins, soit 245 Reitmans, 92 Penningtons et 78 RW&CO.

Dans la même catégorie