/news/world

Deux ans de prison pour des ébats sexuels avec des élèves

Une enseignante de 31 ans qui avait plaidé coupable à deux chefs d’accusation d’abus sexuels écope d’une sentence de deux ans de prison.

Laura Bunker, une enseignante de 31 ans de l’Ohio, aux États-Unis, sera ainsi incarcérée pour avoir eu des ébats sexuels avec des élèves dans un parc le matin avant l’école, rapporte le New York Post.

Selon les procureurs, la femme allait chercher les élèves et se rendait par la suite au parc pour passer à l’acte. Les autorités pensent qu’elle aurait aussi eu des relations à son domicile et dans sa voiture.

Laura Bunker sera inscrite au registre des délinquants sexuels et devra s’y enregistrer tous les 90 jours pour le reste de sa vie.

Après avoir purgé sa sentence derrière les barreaux, la femme sera sous probation pendant 5 ans.

«Il est attendu que les enseignantes sont des modèles pour leurs étudiants et la communauté qu’elles desservent, a laissé entendre Michael O’Malley, un des procureurs. Elle a abusé de la confiance des élèves et doit maintenant faire face aux conséquences.»

Les relations se seraient déroulées de 2018 à 2019. Laura Bunker pourra être libérée en 2023.