/news/coronavirus

François Legault parle du stress et de la frustration des Québécois

Gracieuseté Facebook/François Legault/Émilie Nadeau

Même s’il sent que les Québécois ont de plus en plus «la mèche un peu courte», le premier ministre François Legault a tout de même tenu samedi à inviter la population à demeurer solidaire et à garder espoir en ces temps difficiles.

• À lire aussi: Ils n'auraient pas dû mourir

«Je reçois beaucoup de témoignages ces temps-ci de personnes qui travaillent dans toutes sortes de milieux de travail, écrit M. Legault. Il y a beaucoup de frustration. De l’agressivité même. Même si je peux comprendre qu’on soit un peu à bout, on doit faire doublement attention aux autres en ce moment. Ça sert à rien d’engueuler les autres», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Le premier ministre a assuré ne pas vouloir faire la « leçon» aux Québécois et a reconnu lui-même vivre des épisodes d’impatience après 11 mois à gérer la pire pandémie des 100 dernières années.

« Moi aussi des fois je suis impatient, a-t-il poursuivi. Mais je me parle et je me dis qu’il faut que je redouble d’empathie, de compréhension envers ce que les gens vivent dans tout le Québec. Et je vous demande de faire la même chose. De faire attention aux autres.»

Espoir  

Le chef du gouvernement a également parlé d’espoir, en relatant que la vaccination va bon train, même si moins de doses du vaccin de Pfizer seront acheminées au pays au cours des prochaines semaines.

« On avance, a écrit François Legault. Et avec le couvre-feu, on a réduit le nombre de cas. On s’attend à ce que les hospitalisations et les décès baissent au cours des prochaines semaines.»

«On va devoir tenir le coup encore pour un bout. On est tous ensemble dans le même bateau. Comme les Américains, les Français, les Anglais, les Portugais, les Allemands ou les Italiens qui vivent tous la même situation que nous autres. On est pris là-dedans. Aussi bien qu’on essaie de vivre ça le mieux possible», a-t-il conclu cette publication, qui a généré 13 000 commentaires en quelques heures.