/news/tele

«Star Académie» : on passe aux choses sérieuses!

Évaluations individuelles des 30 candidats toujours dans la course, visite surprise de Xavier Dolan et dévoilement en primeur de la maquette de la chanson-thème de l’édition 2021 qui s’amorce... Vous avez aimé le premier «Camp de sélection» de «Star Académie»? La deuxième partie, ce dimanche, vous en donnera encore plus.

• À lire aussi: «Star Académie» : un alléchant avant-goût

• À lire aussi: Émission spéciale: Star Académie à Sans rancune

«Vous n’avez encore rien vu», laisse miroiter avec enthousiasme la réalisatrice Patricia Beaulieu, à qui on doit le magnifique traitement visuel presque cinématographique de ces deux émissions spéciales pré-concours.

Alors que le premier rendez-vous du «Camp de sélection» du nouveau «Star Ac» ne survolait que brièvement les participants, cette fois, on fera véritablement connaissance avec eux.

COURTOISIE PRODUCTIONS DÉFERLANTES

«On passe vite aux choses sérieuses, indique Patricia Beaulieu. La semaine dernière, on avait le gros défi d’entrer 60 candidats en 42 minutes. Dimanche, ça sera une tout autre proposition. TVA nous a même permis de déborder d’une quinzaine de minutes dans l’horaire, afin que tout le monde soit entendu. Et c’est tellement beau!»

Commentaires francs 

On aura donc enfin la chance de constater de quel bois se chauffent nos futurs académiciens, qui se produiront tour à tour devant le corps professoral en interprétant une chanson, l’une de leurs propres compositions dans plusieurs cas.

Piano, guitare, rap, slam : le «casting» est d’une variété «hallucinante», martèle Patricia Beaulieu, et les aspirants sont tous attachants, chacun à sa façon.

Guidées par les commentaires francs, mais bienveillants de leurs nouveaux mentors - dont Gregory Charles, qui est capable de déceler «en quatre secondes si la personne sait chanter», dixit Patricia Beaulieu -, nos nouvelles étoiles pourront ajuster le tir sur-le-champ en réinterprétant leur morceau plus lentement, en respirant davantage ou en peaufinant leur technique, selon les conseils reçus.

COURTOISIE PRODUCTIONS DÉFERLANTES

«Les profs chantent, dansent, pleurent. Et leurs commentaires sont incisifs, mais droits et vrais, avec plein de doigté. Jamais un commentaire n’est gratuit. On ne nivelle pas vers le bas, on veut élever ces jeunes-là et leur donner des outils pour qu’ils atteignent leurs buts.»

Avec Xavier 

La «cerise sur le "sundae"» de cette journée forte en émotions? Un saut de Xavier Dolan, qui sera professeur d’identité artistique dans cette nouvelle saison de «Star Académie». Évidemment, le jeune cinéaste a fait sensation auprès de ses futurs protégés.

«Les jeunes ne savaient pas du tout qu’il y aurait une surprise de cette taille-là, soutient Patricia Beaulieu. Xavier était super nerveux. Il était vraiment content d’être là. C’était important pour lui que les jeunes comprennent qu’il n’allait pas leur faire changer de style ou de personnalité. Qu’il était là davantage pour partager son expérience de vie que pour donner des leçons de vie. Il voulait passer des messages pleins de motivation et d’ambition, dire que, quand on a un but, il faut essayer de s’y rendre, sans changer notre personnalité et en croyant en soi.»

Chanson-thème 

Qui plus est, c’est dimanche qu’on entendra pour la première fois la mélodie de la pièce-thème de «Star Académie 2021», intitulée «Maintenant et partout», composée par Hubert Lenoir, Jérôme 50 et Julyan, sur laquelle les académiciens s’époumoneront à l’unisson.

C’est Ariane Moffatt qui a eu l’honneur de présenter aux candidats «leur» air, qu’ils enregistreront dans quelques semaines, et qu’on entendra en version complète lors du premier gala.

Quand on sait à quel point les «Et c’est pas fini», «L’étoile d’Amérique» et autres «Toi + Moi» ont pu coller à la peau des anciennes cohortes de «Star Académie» dans le passé, on devine à quel point le moment a dû être charnière pour les nouveaux venus, dont les sourires se sont spontanément élargis en écoutant la maquette.

«Elle reste vraiment dans la tête, mentionne Patricia Beaulieu au sujet de la ritournelle aux accents de ver d’oreille. Ils ont créé un monstre! (rires) Je la fredonnais par la suite, en faisant ma vaisselle et mon lavage. C’est vraiment bien fait.»

Décisif 

Rappelons que, du lot, à la fin du deuxième «Camp de sélection», 20 candidats seront directement envoyés par les professeurs au premier gala de variétés de «Star Académie» du dimanche 14 février. Les 10 autres seront soumis au vote du public, lequel choisira deux talents qui seront eux aussi de la soirée télé de la Saint-Valentin.

Le deuxième «Camp de sélection» de «Star Académie» est présenté ce dimanche, 24 janvier, à 18 h 59, à TVA.