/finance/homepage

La reprise économique anticipée en 2021 profiterait au Saguenay

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean pourrait profiter de la reprise économique anticipée en 2021, selon la Banque de développement du Canada, qui estime que la reprise pourrait y être plus rapide et plus forte.

• À lire aussi: Biden veut favoriser les achats de produits américains, comme Trump

• À lire aussi: Relations économiques avec les États-Unis: «ça va être très difficile pour le Canada»

• À lire aussi: En 2020 au Canada: l’inflation au niveau le plus bas en 12 ans

Cette analyse repose principalement sur deux raisons complémentaires, selon l’économiste en chef de la BDC, Pierre Cléroux. Tout d’abord, la demande en bois d’œuvre est importante actuellement, le nombre de mises en chantier ayant explosé en 2020, augmentant ainsi les besoins.

En deuxième lieu, le secteur de l’aluminium a également vu ses demandes augmenter, ce qui profite directement au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Selon l’économiste, la région s’est mieux tirée d’affaire au courant de la deuxième vague.

«Le taux de chômage dans la région est actuellement plus bas que celui de la province. Le Québec se démarque dans la reprise économique face au reste du Canada, mais le Saguenay-Lac-Saint-Jean sera l’une des régions qui se démarquera au Québec», prévoit le spécialiste.

Pierre Cléroux s’est également dit optimiste pour l'ensemble du Québec. «On s’est aperçu dans les derniers mois que lorsque le gouvernement retire les mesures [sanitaires], la reprise se fait rapidement dans ce secteur. C’est donc positif pour la restauration et le commerce de détail».