/finance/homepage

Promotion de La Cage: le CH sans pitié pour les poulets

Comme pour les autres établissements de la chaîne, la promotion 5 buts / 8 ailes a été rudement sollicitée à La Cage de Lebourgneuf. Un cuisinier s’affaire ici à préparer les fameuses ailes de poulet.

Photo Didier Debusschère

Comme pour les autres établissements de la chaîne, la promotion 5 buts / 8 ailes a été rudement sollicitée à La Cage de Lebourgneuf. Un cuisinier s’affaire ici à préparer les fameuses ailes de poulet.

Marquant au moins cinq buts dans quatre de ses six premiers matchs, le Canadien de Montréal a fait des heureux non seulement parmi ses partisans, mais aussi chez les amateurs de poulet. La traditionnelle promotion de la brasserie sportive La Cage n’a jamais été aussi sollicitée en début de saison. 

Depuis une quinzaine d’années, la chaîne de restaurant offre huit ailes de poulet gratuites à chaque fois que le Canadien de Montréal marque cinq buts ou plus dans un match.  

Si l’événement se produit en moyenne «entre 13 et 15 fois par saison», permettant d’écouler environ 1 million d’ailes de poulet, la répétition de celui-ci en un aussi court laps de temps est loin d’avoir été monnaie courante ces dernières années. Déjà, 40 000 ailes se sont «envolées». 

«Je n’ai jamais vu un départ canon comme ça où on a dû en donner aussi souvent dans les six premiers matchs!», s’est exclamé en riant Jean Bédard, président et chef de la direction du Groupe Sportscene, qui possède La Cage, au Journal

Plus d’achalandage  

Loin de se plaindre ou de penser à changer sa promotion si la formation montréalaise continue sur sa lancée, M. Bédard souligne que celle-ci a permis de rappeler aux Québécois que la chaîne était toujours ouverte malgré le confinement. Permettant au passage de faire travailler plus d’employés et de vendre plus de produits.

«Depuis que le Canadien a recommencé à jouer, et surtout parce qu’il a marqué au moins cinq buts dans quatre de ses six premiers matchs, l’achalandage a augmenté beaucoup», explique-t-il. 

«On n’a pas eu de meilleures semaines depuis le début de la crise, outre celles où les salles à manger étaient ouvertes», précise le président de la chaîne.

D’ailleurs, s’il s’attend à offrir des ailes de poulet plus souvent cette année, «à voir comme le CH joue», M. Bédard estime que moins de personnes profiteront de la promotion à chaque occasion, justement en raison de la fermeture des salles à manger. 

Prédiction  

Même si seulement six matchs ont été disputés jusqu’à présent, Jean Bédard s’est déjà laissé emporter par l’excitation, se permettant une petite prédiction au passage.

«Pour la première fois depuis très longtemps, je suis très confiant que Montréal va se rendre en série. Ils ont l’équipe pour faire un petit bout, c’est encourageant, on s’accroche à ça!», laisse-t-il entendre.

«D’ailleurs, les gens se mettent déjà à compter plus les buts du Canadien que le nombre de cas de COVID-19. Ça fait du bien!», conclut-il. 


Nombre de matchs de 5 buts ou plus du Canadien 

2021 : 4 (67 %)  

2019-2020 : 12 (17 %)  

2018-2019 : 17 (21 %)  

2017-2018 : 11 (13 %)  


Personnes profitant de la promotion chaque année :  

Entre 120 000 et 150 000 


Ailes données chaque année :  

Entre 960 000 et 1 200 000 


Ailes données lors des 3 premiers matchs en 2021 : 

Environ 40 000* 


*Les chiffres à la suite du dernier match n’étaient pas disponibles