/news/world

Une Canadienne tuée en Jamaïque

JAMAICA-DAILY LIFE-POLICE

photo d'archives, AFP

La police jamaïcaine tente d’élucider le meurtre d’une Torontoise de 43 ans, la semaine dernière. 

Très impliquée dans sa communauté à Markham, Latoya Alcindor est décrite comme une personne aimante qui a toujours défendu sa culture caribéenne. 

Le corps de la victime a été découvert par la police le 21 janvier dans un appartement de Runaway Bay, à 100 kilomètres de la capitale Kingston, où elle s’est rendue le 27 décembre. 

Des services consulaires ont été offerts à la famille d’Alcindor, selon un porte-parole d’Affaires mondiales Canada, cité dimanche par CP24. 

Des amis de la victime n’ont pas tari d’éloges à son égard, la qualifiant d’ambassadrice de la culture caribéenne à Toronto et dans le monde. 

«Elle a fait la promotion de la culture caribéenne toute sa vie, et elle a toujours fait partie du défilé Caribana depuis qu'elle était petite», a témoigné Antoine dans une déclaration à CTV News. 

Selon le témoignage d’Antoine, Alcindor s’est rendue en Jamaïque à la recherche d’opportunités d’affaires. Elle avait rencontré un ami «qu’elle voyait». 

Ils se seraient vus pour la dernière fois le 18 janvier, a dit Antoine qui souhaite qu’on se souvienne d’Alcindor pour sa nature généreuse et sa passion pour la vie.