/news/currentevents

Le SPVQ maîtrise un suspect avec un pistolet à impulsions électriques

Photo Taïeb Moalla

Des patrouilleurs du Service de police de la Ville de Québec ont dû recourir au pistolet à impulsions électriques, ce lundi matin, pour maîtriser un individu qui était vraisemblablement intoxiqué.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Les événements se sont produits vers 6h30, dans le secteur de la rue France-Prime et de l’avenue Duchesneau, situé dans l’arrondissement Sainte-Foy.

«On a eu un appel pour un homme qui semblait avoir un comportement étrange et qui marchait dans la rue. Il semblait intoxiqué», indique Étienne Doyon, porte-parole au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Photo Taïeb Moalla

L’homme était couché dans la neige et très peu vêtu. Il était en t-shirt et n’était pas chaussé.

«Quand les policiers se sont approchés de lui, il a voulu foncer sur eux», poursuit le porte-parole.

C’est à ce moment que les agents ont maîtrisé l’individu avec l’arme à impulsions électrique. Il a été transporté à l’hôpital par la suite, pour y recevoir des soins médicaux.

Un rapport de méfait a également été fait lors de l’événement, puisqu’une voiture garée à proximité avait un bris au niveau du pare-brise. Le SPVQ ne fait aucun lien, pour le moment, entre ce bris et l’événement concernant l’homme rapporté plus haut.

Plus de détails à venir...

Dans la même catégorie