/news/coronavirus

Les tests rapides à l’essai dans une école secondaire

Les élèves de l’école secondaire Calixa-Lavallée, à Montréal-Nord, utiliseront les fameux tests de dépistage rapide dans le cadre d’une étude qui vise à les comparer aux tests habituels. 

• À lire aussi: Tests rapides dès lundi dans Montréal-Est

On espère ainsi évaluer si les test rapides, dits antigéniques, permettent de mieux contrôler les éclosions dans les écoles. 

«C’est un peu comme gagner le gros lot», s’est réjoui le directeur de l’établissement, Dominic Besner.

Au cours des six prochains mois, on testera au hasard chaque semaine 25 % des élèves asymptomatiques d’une même classe qui auront accepté de participer au projet, en utilisant l’un ou l’autre des tests.

Ce sont des professionnels du projet de recherche «Épocrates» qui effectueront les prélèvements sur rendez-vous.