/news/coronavirus

Rencontre entre le maire d'Outremont et les juifs hassidiques

En réaction aux débordements du weekend dernier dans des lieux de culte de l’arrondissement d’Outremont, des membres de la communauté juive hassidique ont prévu une série de rencontres mardi.

• À lire aussi: Les juifs hassidiques étaient en infraction, confirme la santé publique après une volte-face

• À lire aussi: Policiers chargés par des juifs hassidiques: «c’est inacceptable», dénonce le SPVM

Lundi, le Conseil des juifs hassidiques du Québec a tenu une conférence de presse pour dénoncer notamment le manque de clarté et les volte-face des autorités de la santé publique en lien avec les assouplissements pour les lieux de culte. La règle est claire depuis hier, c’est 10 personnes maximum par adresse de lieu de culte.

Cela dit, à 17h, des membres de la communauté ont prévu s’entretenir avec le maire de l’arrondissement Philippe Tomlinson pour revenir notamment sur les événements de la fin de semaine.

On a vu vendredi plusieurs dizaines de personnes charger des policiers du SPVM et de les traiter de nazis. Hier sur nos ondes, le directeur du SPVM, Sylvain Caron, a dénoncé leur comportement en qualifiant le tout d’inacceptable.

À 15h, autre rencontre virtuelle à surveiller, celle de la table interreligieuse qui convoque ses membres d’urgence.

Il y a une quinzaine de représentants, des communautés juives, musulmanes et catholiques.

La table a pour vocation de représenter toutes les religions et elle a servi d’interlocuteur entre ses groupes et le gouvernement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.