/news/coronavirus

Rouvrir les régions: «pas nécessairement la bonne chose à faire»

La réouverture des régions du Québec doit se faire avec prudence et ne doit pas être précipitée, croit le Dr François Marquis. 

• À lire aussi: Des assouplissements des mesures sanitaires dans certaines régions

• À lire aussi: L’arrivée de variants pourrait compliquer l’allègement des restrictions au Québec

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«Rouvrir trop vite aux premiers signes d’amélioration n’est pas nécessairement la bonne chose à faire», affirme le chef des soins intensifs de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. 

Bien que le bilan est en baisse dans la plupart des régions, le Dr Marquis rappelle que les chiffres étaient alarmants dans un passé proche. 

«Il faut se rappeler qu’il n’y a pas si longtemps, les régions n’étaient pas dans un moment beaucoup plus brillant que ce qu’on a présentement sur l’île de Montréal», dit-il. 

Le chef des soins intensifs explique qu’une hausse du nombre d’hospitalisations en raison de la réouverture des régions serait une mauvaise nouvelle pour le réseau de la santé. 

«Si ça re-flambe dans les régions, et bien là on se retrouve avec ET la région de Montréal ET les régions qui sont en train de flamber, et ça, ça n’annonce rien de bon pour le système de santé si ça arrive», soutient-il.