/news/society

Manifestation après les coupes à l'Accueil Bonneau

Une manifestation réunissant une centaine de personnes du milieu syndical et itinérant a eu lieu mercredi midi, en face de la halte-chaleur dans le Vieux-Port de Montréal, pour dénoncer la coupe de 11 postes d’intervenants par l’Accueil Bonneau la semaine dernière.

• À lire aussi: L’Accueil Bonneau supprime 11 postes d’intervenants

Organisée par le syndicat CSN, l'abolition de ces postes d'intervenants de première ligne, pour les remplacer par des agents de sécurité, réduit les services offerts à la population itinérante.

«Ils (les itinérants) ne seront pas portés à aller vers des gardiens de sécurité pour demander de l'aide avec leur papier de la RAMQ (Régie de l'assurance maladie du Québec)», a donné comme exemple une intervenante congédiée, Mathilde Laforge.

Les itinérants sur place étaient d’ailleurs soulagés d’apprendre que le couvre-feu ne les vise plus à la suite de la décision de la Cour supérieure du Québec. «Ça brime les droits et libertés», a indiqué Michel Bujold.