/news/currentevents

Un policier désarmé se fait tirer dessus dans Parc-Extension

Un policier de Montréal affecté à la circulation aurait été désarmé, poursuivi et aurait essuyé des coups de feu en sa direction lors d’une intervention de routine en fin de journée jeudi.

• À lire aussi: L’assaillant du policier du SPVM accusé de tentative de meurtre

Selon nos informations, l’agent du poste 33 du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui patrouillait seul, a d’abord intercepté un véhicule Uber, jeudi vers 16 h, pour une infraction au Code de la sécurité routière dans le quartier Parc-Extension. 

Après avoir récupéré les papiers du conducteur afin de procéder à des vérifications dans son véhicule, le policier, qui a près de 20 ans d’expérience, se serait fait attaquer à l’aide d’une barre de fer par le conducteur.

Ce dernier, Mamadi Fara Camara selon nos sources, aurait profité de l’attaque pour s’emparer du ceinturon dans lequel se trouve l’arme à feu du policier, puis aurait réussi à sortir celle-ci.

Courtoisie

Fuite  

Le patrouilleur aurait alors pris la fuite vers une ruelle, mais le suspect l’aurait pourchassé et ouvert le feu à deux reprises en sa direction, avec l’arme de service.

Le policier aurait finalement trouvé refuge dans un immeuble du boulevard Crémazie, non loin de la rue Champagneur, et c’est depuis cet endroit qu’il aurait appelé à l’aide ses collègues avec sa radio de service.

À leur arrivée, l’agent leur a dit que les informations du suspect étaient déjà entrées dans l’ordinateur de l’autopatrouille à la suite de l’interception.

La victime a été blessée à la tête et a été transportée à l’hôpital. On ne craint pas pour sa vie.

« Il reste à déterminer si le policier a été blessé par balle ou lors de l’altercation, mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est hors de danger », affirmait le porte-parole du SPVM Jean-Pierre Brabant sur la scène de crime jeudi soir.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Dur de prendre une arme  

Pour l’ex-enquêteur de la Sûreté du Québec Paul Laplante, ce genre de situation reste très rare dans les annales de la province.

« Qu’un policier soit désarmé, que le suspect prenne l’arme pour faire feu, on ne voit vraiment pas ça souvent. C’est particulier », commente-t-il.

« C’est techniquement difficile à faire. », ajoute M. Laplante.

D’autant plus que les étuis pour les pistolets rendent la tâche beaucoup plus complexe à ceux qui voudraient arracher l’arme d’un policier, précise-t-il.

 

Formation  

L’ancien responsable de la lutte contre les motards criminels souligne également que les agents sont formés pour protéger leur arme de service lors de « combats » en corps-à-corps. 

Seule l’enquête permettra de vraiment faire la lumière sur les évènements, croit-il.

Le suspect de 31 ans a été arrêté rapidement dans le même secteur par les équipes du SPVM qui ont été déployées en très grand nombre et qui ont quadrillé le quartier pendant plusieurs heures.

Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec Daniel Cléroux, policier à la retraite et analyste en interventions policières, sur QUB radio:  

AGENTS ATTEINTS PAR BALLE   

Septembre 2020

Dans une fusillade entre des policiers à vélo et un suspect violent au Vieux-Port de Montréal, où 25 coups de feu ont été tirés, un agent a été blessé par balle. 

Octobre 2017

En intervenant lors d’un drame conjugal, durant lequel une femme a perdu la vie à Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie, la Sûreté du Québec a été accueillie par des tirs du suspect. Un patrouilleur a été atteint et a subi des blessures importantes.

Février 2016

En se rendant à une résidence de la communauté autochtone de Lac-Simon, en Abitibi, pour des coups de feu, le policier Thierry LeRoux a été abattu. 

Juillet 2013

Un septuagénaire armé jusqu’aux dents et barricadé chez lui a atteint d’un coup de feu un agent du groupe tactique d’intervention de la police de Montréal.

Mars 2013

Appelés pour une affaire de violence conjugale, deux agents du Service régional de police de Kativik se sont présentés à un domicile de Kuujjuaq, au Nord-du-Québec. Le suspect a tiré dans leur direction. L’un d’eux a été grièvement blessé et l’autre, Steve Déry, a été tué.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.