/news/coronavirus

Réouverture des commerces partout et des restaurants en zone orange

Suivez le point de presse du premier ministre François Legault sur les ondes de LCN et sur notre application dès 17h

François Legault donnera le feu vert à la réouverture des commerces non essentiels et des entreprises de soins personnels et d’esthétique partout au Québec. Tout indique que le retour au code de couleur permettra aux restaurants d’accueillir à nouveau des clients en salle à manger dans les régions moins touchées par le virus (zone orange), où le couvre-feu serait repoussé à 21 h 30.

• À lire aussi: Le PQ demande la réouverture des gyms partout au Québec

La COVID-19 montre des signes d’essoufflement. Le Québec est passé hier sous la barre psychologique des 1000 cas (890) quotidiens d’infection, une première depuis le début du mois de novembre dernier.

Au cours des derniers jours, de vives discussions ont eu cours dans la cellule de crise du gouvernement caquiste pour modeler les contours du déconfinement, sans permettre toutefois à la semaine de relâche scolaire de raviver l’épidémie.

Mais François Legault a tranché. Cloîtrés à la maison depuis des semaines, les Québécois pourront bientôt souffler un peu et même se refaire une beauté à compter du 9 février. Il en fera l’annonce aujourd’hui en point de presse à 17 h.

Selon nos informations, les commerces ayant pignon sur rue pourront à nouveau accueillir des clients, et ce, à la grandeur de la province. Les citoyens hirsutes auront également accès à leur coiffeur et à leur salon d’esthétique.

Les centres commerciaux pourront rouvrir leurs portes à condition d’assurer une supervision adéquate des aires communes, question d’éviter le « flânage » des adolescents.

Enjeu de taille  

Mais rétablir le code de couleur est un enjeu de taille pour les autorités. On souhaite éviter que les régions moins touchées actuellement par le virus soient envahies par les gens provenant de milieux urbains où la COVID-19 continue de faire des ravages.

Les membres du gouvernement font des boutons à l’idée de voir débarquer les Montréalais en masse dans les régions durant la relâche scolaire.

De rudes discussions ont eu cours dans les officines à ce sujet. Les variants du virus inquiètent, sans parler des vaccins qui arrivent au compte-gouttes. 

En soirée hier, les autorités penchaient pour une réouverture des salles de restaurant dans les régions qui reviendront au niveau d’alerte orange, c’est-à-dire sur la Côte-Nord, au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, en Abitibi et dans le Nord-du-Québec. Le reste de la province resterait en alerte maximale (rouge).

Mais attention, seules les membres d’une même bulle familiale pourraient s’attabler autour d’un bon repas au restaurant. Un assouplissement qui viendrait également avec un couvre-feu moins sévère, qui passerait de 20 h à 21 h 30. Les bars resteraient fermés, nous dit-on.

Activités extérieures  

Réservées actuellement aux membres d’une même famille, les activités extérieures seront à nouveau permises à des gens provenant de deux adresses différentes.

Il serait ainsi autorisé de faire une randonnée de raquette en forêt avec un ami, tout en respectant les règles de distanciation physique.  

ASSOUPLISSEMENTS PRÉVUS 

-Les commerces non essentiels ayant pignon sur rue pourront rouvrir 

-Les centres commerciaux pourraient rouvrir, à condition de mettre en place des mesures de surveillance pour éviter les attroupements 

-Les salons de coiffure et autres services de soins personnels et d’esthétique pourront accueillir les clients 

-Il sera permis à des gens provenant de deux adresses différentes de pratiquer des activités extérieures ensemble, en respectant la distanciation physique de deux mètres 

-En zones orange, les salles à manger des restaurants devraient pouvoir ouvrir leurs portes. Seuls les membres d’une même famille pourront se réunir autour d’une même table 

-En zones orange, le début du couvre-feu passerait de 20 h à 21 h 30  

Plus de présentiel pour les cégépiens  

Condamnés à suivre des cours presque uniquement à distance depuis plusieurs mois, les jeunes du collégial devraient enfin pouvoir socialiser un peu. 

Selon nos sources, le gouvernement autorisera les cégeps à rouvrir davantage leurs campus et salles de classe aux étudiants.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, devrait donner des détails plus tard cette semaine.

Devant la détresse grandissante des cégépiens, la santé publique est d’avis que les risques de contagion liés à un assouplissement des règles sanitaires et à davantage de cours en présentiel sont justifiés. 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.