/regional/montreal/laurentides

Facture salée pour un souper entre complotistes

PHOTO FACEBOOK

Un souper entre amis chez l’un des leaders québécois du mouvement complotiste, Steeve «l’Artiss» Charland, risque de coûter cher à ceux qui y ont participé, samedi dernier, dans les Laurentides.

De nombreux signalements ont été faits à la Sûreté du Québec (SQ) de la part de gens ayant vu sur les réseaux sociaux des photos du souper en question publiées par le complotiste bien connu.

Au moins deux enfants étaient également présents avec le groupe d’adultes.

La Sûreté du Québec a confirmé s’être rendue au domicile de Steeve Charland, sur le chemin des Buffalos, à Grenville-sur-la-Rouge dans la soirée de samedi.

«Des rapports d’infraction généraux ont été rédigés pour cinq personnes et ont été soumis au directeur des poursuites criminelles et pénales», a indiqué le sergent Marc Tessier, porte-parole de la SQ.

Les contrevenants s’exposent à des amendes allant de 1000 $ à 6000 $. Comme certains individus parmi le groupe sont des récidivistes, il est possible que le montant de leur amende soit plus élevé que les 1550 $ dont écopent généralement les gens qui en sont à leur première offense.

Par ailleurs, un autre visage bien connu du milieu complotiste québécois, Mario Roy, a été intercepté en compagnie d’une femme et d’un autre homme lorsqu’ils ont quitté la résidence de Steeve «l’Artiss» Charland.

Ils ont tous les trois écopé d’un constat d’infraction de 1550 $ pour ne pas avoir respecté le couvre-feu. Le billet leur sera envoyé par la poste.

«L’enquête se poursuit et des constats d’infraction additionnels pourraient être signifiés», a fait savoir le sergent Tessier.

L’un des trois individus interceptés par la police après avoir quitté le souper a diffusé une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

«J’ai des droits, j’ai la constitution canadienne qui me protège (...). Moi, j’embarque pas dans leur folie», l’entend-on dire au policier de la Sûreté du Québec qui se tient à la fenêtre de sa voiture.

«On est en dictature!» répète l’homme à plusieurs reprises durant la vidéo.

La vidéo de près de 11 minutes se termine avec un échange avec l’individu qui filme et Mario Roy, qui insultent François Legault et Justin Trudeau.

«Hey Mario, ç’a été un beau souper, on reprend ça!» entend-on à la toute fin de la vidéo.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.