/regional/quebec/chaudiereappalaches

COVID-19: remontée des cas en Chaudière-Appalaches

Photo d'archives Stevens Leblanc

La région de Chaudière-Appalaches a enregistré mercredi une hausse marquée des nouveaux cas de COVID-19, avec 65. Les données pour la région de Québec demeurent quant à elles stables. 

• À lire aussi: Le Québec rapporte 1053 nouveaux cas

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Québec préfère le couvre-feu et les quarantaines aux barrages routiers

Les 65 nouveaux cas sur la Rive-Sud de Québec représentent un sommet depuis une semaine. La moyenne, depuis jeudi dernier, tournait plutôt autour de 35 nouveaux cas quotidiens dans la région.

Le bilan du CISSS Chaudière-Appalaches précise que près du quart de ces cas, soit 14, sont liés à une éclosion importante à la résidence Aube-Nouvelle, à Saint-Victor. On compte 15 cas actifs parmi les résidents de l’endroit, et 7 parmi le personnel. 

Malgré ce bond des nouvelles infections, la situation générale s'améliore dans la région. Ces sept derniers jours, le nombre de cas actifs en Chaudière-Appalaches a chuté d’une centaine, passant de 531 à 439 au bilan de mercredi.

La région a également enregistré deux décès, ce qui porte à 264 le nombre total des décès liés à la COVID-19 dans la région depuis le début de la crise.

Stable ailleurs dans l’Est

À Québec, la situation demeure toujours stable. Quarante-neuf nouveaux cas se sont ajoutés au bilan lors des 24 dernières heures, un chiffre dans la moyenne des derniers jours. Cette évolution réjouit d’ailleurs le directeur de santé publique.

«Au cours des dernières semaines, une baisse appréciable des nouveaux cas quotidiens de COVID a été observée, ce qui est la preuve de l’efficacité des mesures sanitaires en place, et surtout des efforts de l’ensemble de la population», a salué le Dr André Dontigny. «Nous allons clairement dans le bon sens et tous peuvent s’en réjouir.»

Avec 80 personnes qui demeurent hospitalisées à Québec, dont 12 aux soins intensifs, la Santé publique rappelle toutefois la fragilité de la situation.

«Le nombre d’hospitalisations et de décès reste élevé, d’où l’importance de continuer à protéger les personnes plus vulnérables et le réseau de la santé et des services sociaux», a noté le directeur régional.

Les régions de l’Est continuent elles aussi de voir la situation évoluer de façon encourageante. Le Bas-Saint-Laurent compte cinq nouveaux cas, la Côte-Nord aucun et la Gaspésie un seul, alors que trois cas ont été retranchés du bilan du Saguenay–Lac-Saint-Jean.