/finance/homepage

Super Bowl: une bataille de publicités bien différente au menu

Année après année, les grandes entreprises se livrent une bataille de publicité lors du Super Bowl, mais cette année sera légèrement différente puisque des joueurs de taille feront l’impasse sur cette édition.

• À lire aussi: [VIDÉOS] Plusieurs publicités du Super Bowl 2021 déjà dévoilées

• À lire aussi: Super Bowl LV: un Canadien pour la mi-temps

• À lire aussi: Super Bowl LV: un duel épique en vue

Budeweiser, Pepsi et Coca-Cola ont tous choisi de ne pas proposer de publicités parce qu’ils se sentent mal à l'aise de faire la promotion de leur produit après cette année marquée par la pandémie de COVID-19.

Mais s’ils ne sont pas officiellement de la partie, leur présence se fera tout de même sentir.

«Certains grands joueurs ne seront pas là, mais au fond, ils sont là et ils sont probablement davantage là, plus que jamais. Anheuser-Busch, qui possède Budweiser, a aussi acheté une publicité pour la COVID-19, pour la campagne de vaccination de la COVID-19, si bien qu'à la fin, Budweiser, dans son ensemble, l'ensemble de toutes les maths, n'aura probablement jamais été aussi présente. Même chose pour Pepsi», analyse Luc Dupont, professeur au département de communication de l’Université d’Ottawa.

À défaut de la présence des grandes pointures habituelles, de nouveaux joueurs tenteront de se faire valoir. Avec la pandémie, des entreprises comme DoorDash et UberEats ont décidé d'attraper la balle au bond.

Mais n'achète pas une publicité au Super Bowl qui veut! Un 30 secondes est évalué à plus de 5,5 millions de dollars.

Déjà, à la veille de ce match tant attendu, plus de 40 publicités du Super Bowl LV sont disponibles en ligne. 

Par contre, il y a d'autres entreprises, évidemment, qui veulent garder la surprise pour dimanche soir.

Dans la même catégorie