/news/coronavirus

Écartés de la réouverture, les propriétaires de spas sont mécontents

outdoor swimming pool in winter with relaxing young woman

Photo Adobe Stock

L’Association québécoise des spas a fait savoir son mécontentement quant à la décision du gouvernement Legault de ne pas inclure ses établissements dans le plan de réouverture partielle dans les régions en zone orange.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Déconfinement en zone orange: une partie du Québec peut maintenant respirer

Dans un communiqué diffusé lundi, l’Association souligne que lors de la mise en place des règles régissant l’ouverture des commerces selon les zones de couleur à l’automne, les spas avaient eu le droit de maintenir leurs activités.

«Sachant que les spas sont des établissements de bien-être et de santé, visités principalement par des personnes seules et des couples ; que les usagers cherchent surtout à s'isoler les uns des autres et communiquent peu entre eux ; que les conditions de température et d'humidité relative que l'on retrouve dans les spas contribuent à une inactivation du virus, les établissements spas ne comprennent pas cette décision», a plaidé l’Association.

Cette organisation soutient aussi qu’une panoplie de mesures avaient été mises en place par les propriétaires de spas pour respecter les règles sanitaires édictées par la santé publique.

L’organisation regroupe 57 membres répartis dans 15 régions du Québec.