/news/currentevents

Série d’accidents de motoneige, dont un mortel, à travers la province

Joël Lemay / Agence QMI

Plusieurs accidents impliquant des motoneigistes sont survenus depuis vendredi soir à travers la province, faisant au moins un mort, un disparu et plusieurs blessés graves.

Ces incidents se sont produits alors même que la Sûreté du Québec (SQ) a poursuivi l’opération IMPACT motoneige, ce week-end dans les Laurentides et l’Outaouais, avec la collaboration de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et du ministère des Transports, afin de sensibiliser les adeptes aux bonnes pratiques qui permettent d’éviter les accidents.

Un sexagénaire perd la vie

Samedi matin, un motoneigiste d’une soixantaine d’années a perdu la vie après que son engin eut percuté un arbre dans un sentier de Val-Joli, en Estrie. La SQ a indiqué que la collision est survenue vers 10 h 30 dans une courbe en pente, près du 492, Grande-Ligne.

La victime, qui portait un casque, a été éjectée de sa motoneige. Des manœuvres de réanimation ont été pratiquées sur place. Transporté dans un état critique, l’homme est décédé en centre hospitalier.

Il circulait avec un groupe de motoneigistes qui, en s'immobilisant, a constaté son absence. C’est après avoir rebroussé chemin qu’ils ont découvert leur compagnon, inanimé.

Un trentenaire disparu

Samedi après-midi, des plongeurs ainsi que l’hélicoptère de la SQ ont été demandés en assistance aux abords de la rivière des Outaouais pour retrouver un motoneigiste qui manque à l’appel depuis vendredi soir.

Les recherches ont été concentrées dans le secteur de Chapeau, à l’Isle-aux-Allumettes, où des traces de motoneige ont été décelées.

Le motoneigiste, un homme de 30 ans, a été vu pour la dernière fois vers 20 h, vendredi soir, sur l’île. Sa disparition a été signalée par des proches vers 1 h, a expliqué le sergent Claude Denis, porte-parole de la SQ.

Des recherches terrestres ont eu lieu au courant de la nuit en collaboration avec des pompiers.

Accident grave à La Tuque

Le plus récent accident s’est produit à La Tuque vers 15 h 45, samedi. Au moment d’écrire ces lignes, on avait très peu de détails, sinon que le motoneigiste aurait été retrouvé avec des blessures graves sur le sentier 77, à 16 km du relais 22. «On a de la difficulté avec les communications, mais ce qu’on sait c’est que le blessé sera bientôt transporté par traineau jusqu’aux ambulanciers. On devrait être en mesure d’en savoir plus sur les circonstances de l’accident», a dit la sergente Audrey-Anne Bilodeau de la SQ.

Un poids lourd percute une motoneige

La SQ a dû intervenir à la suite d’une autre collision, cette fois impliquant une motoneige et un camion de 53 pieds. L’accident s’est produit samedi midi à Saint-Alphonse-de-Granby, en Montérégie.

Le camionneur n’aurait pas été en mesure d’immobiliser son poids lourd au croisement d’un sentier et du chemin Viens, sur lequel il circulait. Le motoneigiste septuagénaire a été grièvement blessé, mais on ne craindrait pas pour sa vie, selon la SQ.

«Quand la motoneige a traversé le chemin Viens, son conducteur ne s’est apparemment pas assuré de le faire sans danger», a résumé le sergent Denis.

Un jeune entre la vie et la mort au Saguenay

Vendredi, vers 22 h, un homme dans la vingtaine a été transporté à l'hôpital après avoir percuté un poteau sur le sentier 328, à L’Ascension, près du lac Saint-Jean. Après avoir rebroussé chemin, ses amis l’ont découvert gisant au sol avec de graves blessures. Le jeune homme a été transporté en centre hospitalier, où il reposait toujours dans un état critique samedi.

Des policiers en enquête collision ont été dépêchés sur les lieux pour analyser la scène.

Un jeune en état critique en Gaspésie

Un autre jeune homme dans la vingtaine s’est retrouvé dans un état critique après une embardée dans un sentier près du rang Pain Rouge nord, à l'Ascension-de-Patapédia, en Gaspésie, vers 19 h samedi.

Selon la SQ, il aurait «mal négocié une courbe et aurait chuté en bas d’un ravin de plusieurs pieds». Les amis qui l’accompagnaient sont allés chercher du secours dans une résidence près des lieux de l’accident, avant de revenir sur place pour donner les premiers soins à leur ami en attendant les services d’urgence.

Son état était jugé critique lors de son transport vers le centre hospitalier de Campbellton, au Nouveau-Brunswick.

Respect des consignes

Selon la SQ, d’autres accidents impliquant des motoneiges ont eu lieu au courant de la journée de samedi. Tous ne sont pas gravissimes, mais le corps de police désire rappeler aux motoneigistes que le respect des consignes de sécurité et des bonnes pratiques lors de cette activité prisée des Québécois permet d’éviter le pire.

«Le premier conseil qu’on donne chaque année, c’est de circuler dans les sentiers banalisés et d’éviter le plus possible les plans d’eau. On recommande aussi d’ajuster sa vitesse selon la configuration des sentiers, en n’oubliant pas que la vitesse maximale est de 70 km/h. Soyez attentifs aussi quand vous traversez les routes, et on ne conduit pas avec les facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue», a dit à l’Agence QMI la sergente Audrey-Anne Bilodeau de la SQ.

Dans la même catégorie