/news/coronavirus

Environ 2500 travailleurs de la santé de retour au front

En cinq semaines, environ 2500 travailleurs de la santé sont retournés au travail, un signe que le réseau reprend des forces selon le gouvernement.

• À lire aussi: [EN DIRECT] Les derniers développements sur la COVID-19

Alors que la deuxième vague de COVID-19 frappait de plein fouet les hôpitaux du Québec au début de mois de janvier, 7906 travailleurs de la santé, dont des infirmières et des préposés aux bénéficiaires, étaient absents.

En date du 16 février, une baisse a été enregistrée pour se chiffrer à 5406. Au cabinet du ministre de la Santé, on applaudit cette donnée, attribuable entre autres à la vaccination et aux efforts des Québécois pour réduire la transmission communautaire.

« Les 2500 travailleurs de la santé de retour font une réelle différence sur le terrain, tant pour les patients qui sont atteints de la COVID-19 que pour ceux qui ont d’autres ennuis de santé. Ça nous permet de mobiliser le bon professionnel au bon endroit, et par exemple, libérer nos infirmières pour les chirurgies en attente. La vaccination des résidents en CHSLD et des travailleurs de la santé, la baisse de la transmission communautaire et les efforts au quotidien des Québécois se traduisent dans notre réseau de santé. Il ne faut surtout pas lâcher » a régi par écrit l'attachée de presse du ministre de la Santé, Marjaurie Côté-Boileau.