/finance/homepage

Le rachat d’Air Transat par Air Canada peut être annulé à tout moment

Air Transat

Photo d’archives, Pierre-Paul Poulin

Air Canada a maintenant le loisir d’abandonner son projet d’acheter Air Transat avec le dépassement de la date butoir pour clôture de la transaction qui avait été fixée au 15 février 2021.

• À lire aussi: Revenus en baisse de 70% pour Air Canada

• À lire aussi: Vente de Transat: WestJet dénonce l’absence de concurrence

Toujours en attente de recevoir l'approbation de la Commission européenne pour cette vente, Air Transat a aussi la possibilité d’y mettre fin sans pénalité en vertu de la convention d’arrangement signé par les deux transporteurs.

«Transat a été informée par Air Canada qu'Air Canada n'acceptera pas de prolonger la date butoir. Dans ces circonstances, même si la convention d'arrangement était modifiée, Air Canada et Transat conserveraient la faculté d'y mettre fin à tout moment», a fait savoir Transat, la maison-mère d’Air Transat, par communiqué, mardi matin.

«Il n'y aucune certitude qu'une entente interviendra au niveau de telles modifications ou qu'Air Canada ou Transat ne mettra pas fin à la Convention d'arrangement si les circonstances le justifient», a ajouté le transporteur québécois.

Transat a ajouté qu’elle continue de discuter avec Air Canada de modifications potentielles concernant les modalités de la transaction.

Le gouvernement fédéral a donné son feu vert, jeudi dernier, pour que la plus grosse compagnie aérienne du pays puisse avaler Air Transat.

En octobre dernier, Transat avait accepté une offre révisée de 5 $ par action d’Air Canada dans le cadre de la convention d'arrangement.

Dans la même catégorie