/regional/montreal/monteregie

La demande de relocalisation des cerfs de Longueuil refusée

L’émission d’un certificat de bons soins nécessaire pour transférer les cerfs du parc Michel-Chartrand, à Longueuil, a été refusée par l’Université de Montréal, a indiqué jeudi après-midi l’association Sauvetage Animal Rescue.

• À lire aussi: Entente pour le déplacement des cerfs

• À lire aussi: Longueuil recule sur l'abattage des cerfs

• À lire aussi: «C’est un peu barbare de commencer à les abattre froidement comme ça»

«Ce matin, notre équipe a reçu le verdict défavorable pour l’émission du certificat de bons soins par l’Université de Montréal pour capturer et transférer les 15 chevreuils du parc Michel-Chartrand, visés par l’abattage», peut-on ainsi lire dans une publication sur la page Facebook de l’organisme.

L’émission de ce certificat est un préalable à la délivrance d’un permis SEG du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, nécessaire pour procéder à la capture des animaux», a précisé Sauvetage Animal Rescue.

Le protocole soumis par l’association animalière, qui avait été désignée prestataire de services pour la relocalisation, a été refusé pour diverses raisons.

Deuxième demande    

Face à ce nouveau rebondissement dans le dossier, Sauvetage Animal Rescue a annoncé vouloir procéder à une deuxième demande auprès du comité universitaire après avoir apporté certaines modifications exigées.

L’association a également contacté l’avocate Anne-France Goldwater, qui avait déjà menacé la Ville de Longueuil et le gouvernement québécois d’aller en cour afin de stopper l’abattage des cerfs en novembre dernier.

«Nous cumulons, à l’heure actuelle, plus de 150 heures de bénévolat, sans compter les heures de nos vétérinaires pour leur recherche, leurs pistes de solution afin de mener à terme cette mission. Nous trouvons que ce processus bureaucratique est excessivement lourd», ont déploré les bénévoles dans leur communiqué.

Sauvetage Animal Rescue avait informé en novembre 2020 vouloir mettre en place un transport sécuritaire des cerfs vers différents cheptels de la province afin de leur éviter l’euthanasie.

Dans la même catégorie