/news/society

TVA Nouvelles / Grand défi Pierre Lavoie: résultats du pouls des Québécois sur l'activité physique

La pandémie a eu un effet négatif sur l’activité physique des Québécois, selon les résultats du questionnaire TVA Nouvelles / Grand défi Pierre Lavoie.

• À lire aussi: TVA Nouvelles / Grand défi Pierre Lavoie: Pouls des Québécois sur leurs habitudes de vie

Après analyse des réponses au questionnaire, 58% des répondants ont affirmé être moins actif qu’avant la pandémie. Les données se ventilent ainsi : 67% des 8 à 17 ans, 56% des 18 à 39 ans, 57% des 40 à 59 ans et 59% des 60 ans et plus. 

Alors que l’Organisation mondiale de la santé recommande aux jeunes de faire au moins 60 minutes d’activité physique par jour, 65% des jeunes disaient faire moins de six heures par semaine avant la pandémie.

Pour les adultes, 41% des 18 à 39 ans disent faire moins d’une heure d’activité physique par semaine. Même son de cloche chez les 40 à 59 ans qui disent à 37% faire moins d’une heure.

Toutefois, chez les 60 ans et plus, 68% d’entre eux ont répondu faire plus de deux heures d’activité physique par semaine, ce qui est plus que la recommandation de l’OMS.

Depuis l’arrivée de la COVID, les données ont changé chez les jeunes. Pour les 8 à 17 ans, on dénote une grande diminution alors que 85% d’entre eux disent faire moins de 6 heures d’activité physique par semaine. Pour les adultes, les données sont restées stables. 

La pandémie a donné l’occasion à certains d’essayer un nouveau sport. Les 18-39 ont été ceux ayant le plus essayé une nouvelle activité. Les 60 ans et plus ont toutefois répondu à 84% qu’ils n’avaient rien essayé de nouveau.

Les nouvelles activités les plus populaires : la marche à 29%, la course à 17% et la raquette à 12%.

 *Notez que le questionnaire ne représente pas un sondage suivant la méthode scientifique.