/news/coronavirus

Les variants en hausse: «C’est comme si on avait deux pandémies en ce moment»

Les cas présomptifs de variants dans la province n’ont cessé de monter au cours de la dernière semaine au Québec. Vendredi, l’Institut national de santé publique du Québec rapportait 236 cas présomptifs des variants ainsi que 16 cas confirmés.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Selon Diane Lamarre, spécialiste en santé de LCN, les variants forment une pandémie silencieuse pour le moment, mais qui pourrait faire beaucoup de dommages au cours des prochaines semaines. 

«C’est comme si on avait deux pandémies en ce moment. On a celle du virus original, et on a une autre qui est latente et qui est dissimulée sous la diminution du nombre de cas, qui vient de nos variants», explique-t-elle à 100% Nouvelles.

«Mardi on était encore à 11 cas confirmés, et 84 cas présomptifs, a-t-on appris au point de presse. 140 le lendemain, 173 hier, et 236 aujourd’hui avec 16 cas confirmés. Le problème, c’est qu’on n’a pas l’heure juste», dénonce l’experte. 

Elle considère que les prévisions de déconfinement, de relâchement, d’ajustement des mesures et restrictions sanitaires doivent être basé sur un portait clair et rigoureux, ce qui n’est pas encore le cas avec les variants au Québec. 

«On ne peut pas suivre la situation de près parce qu’on a pas le nombre de variants qui circulent ni les endroits où ils circulent», note-t-elle. 

Elle donne en exemple le fait que la santé publique de Montréal devait donner vendredi les chiffres du nombre de variants pour la métropole, mais qu’à 14h, cela n’avait toujours pas été fait. 

«On avait des chiffres pour Laval, des chiffres partiels pour Montréal, rien pour la Montérégie. On va les attendre, mais ça nous les prend. [...] Comment peut-on extrapoler ce qui est pertinent comme mesures pour dans deux semaines, trois semaines, un mois, si on n’a pas ce portrait-là?», dénonce-t-elle.

Seul un bulletin clair et complet des variants permettra d’orienter les mesures à prendre pour éviter ou du moins, amoindrir une troisième vague qui inquiètent les autorités.  

***Voyez son intervention intégrale dans la vidéo ci-dessus.***

Dans la même catégorie