/news/coronavirus

La vente de popcorn permise dans les cinémas en zone orange

Friends choosing food in cinema bar

Nomad_Soul - stock.adobe.com

Les salles de cinéma en zone orange pourront vendre du popcorn et de la nourriture, contrairement à ceux en zone rouge, confirme le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). 

• À lire aussi: La majorité des cinémas du Québec vont rouvrir le 26 février

• À lire aussi: «Peut-être que le popcorn, [Guzzo] le vend trop cher!», dit Pierre Fitzgibbon

• À lire aussi: Sans popcorn, les cinémas Guzzo resteront fermés

«Le popcorn et nourriture seront effectivement autorisés dans les salles de cinéma situées en zone orange», indique, par courriel, Noémie Vanheuverzwijn, porte-parole du MSSS. 

Mardi dernier, le premier ministre François Legault a donné le feu vert à la réouverture des salles de cinéma partout dans la province dès le 26 février. 

La joie de plusieurs propriétaires de salles de cinéma après cette annonce a cependant été de courte durée puisqu’ils ont vite appris qu’il leur serait interdit de vendre de la nourriture à leurs clients, qui devront garder le masque en tout temps. 

Plusieurs gens d’affaires de l’industrie ont d’ailleurs soutenu qu’il n’était pas rentable d’ouvrir leurs salles si la vente de nourriture n’était pas permise. 

Vendredi, l’Association des propriétaires de cinémas du Québec (APCQ) a annoncé que la majorité de ses membres comptaient tout de même ouvrir leurs portes le 26 février. 

Les cinémas qui ne pourront pas vendre de nourriture seront toutefois éligibles au Programme d’aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM). 

Notons qu’en zone orange, les restaurants sont ouverts et peuvent accueillir, dans leurs salles à manger, un maximum de deux adultes par table accompagnés de leurs enfants d’âge mineur. 

Dans la même catégorie