/news/coronavirus

Dystrophie musculaire: deux frères souhaitent recevoir le vaccin

Deux frères atteints de la dystrophie musculaire de Duchenne doivent patienter encore des semaines avant de recevoir le vaccin de la COVID-19.

Samuel et Gabriel qui étaient de passage à l’émission de Denis Lévesque lundi expliquaient qu’ils étaient très vulnérables en raison de leur condition.

• À lire aussi: Éclosion majeure dans un CHSLD où 96% des résidents avaient déjà été vaccinés

• À lire aussi: Dépistage massif dans la MRC de Maskinongé

• À lire aussi: Les États-Unis dépassent le seuil des 500 000 morts

La dystrophie musculaire de Duchenne s’attaque à tous les muscles du corps, mais principalement les poumons.

«Ce qui arrive souvent avec la dystrophie musculaire, c’est qu’on décède avec des problèmes pulmonaires, que ce soit une pneumonie ou des complications comme la COVID-19 peut causer», mentionne Samuel Lachaine.

Pour ajouter aux complications d’éviter de contracter le coronavirus, leur mère aidante naturelle est présentement atteinte de la COVID-19.

«Lundi, elle nous a dit qu’elle avait un petit mal de gorge, donc on n’a pas pris de chance, elle a commencé à porter le masque en tout temps. Elle dort au sous-sol la nuit et elle a arrêté de s’occuper de nous en ce qui concerne les manipulations. Mardi elle a été prendre le test... et jeudi elle a été diagnostiquée positive», raconte Gabriel Lachaine.

Les deux frères questionnent l’ordre des groupes prioritaires pour la vaccination.

Après vérification, ils se retrouvent dans au huitième rang parce qu’ils sont décidés de vivent à la maison.

«Au total, ça fait plus de 2,8 millions de personnes qui sont prioritaires avant nous, donc ça fait beaucoup de monde» rappelle Samuel Lachaine.

Vous pouvez regarder le segment complet à l’émission de Denis Lévesque du 22 février.

Dans la même catégorie