/regional/outaouais

Éclosion majeure dans un CHSLD où 96% des résidents avaient déjà été vaccinés

Une éclosion majeure de COVID-19 a frappé cette fin de semaine le CHSLD Lionel-Émond de Gatineau, un centre de soins de longue durée où 96% des résidents avaient pourtant déjà reçu une première dose du vaccin en décembre dernier.

Lundi après-midi, le bilan de ce centre de soins de longue durée dénombrait 23 résidents d’un même secteur, en plus de quelques employés, qui avaient reçu un test positif au coronavirus. Il s’agissait d’une nouvelle éclosion dans ce CHSLD où 64 cas avaient déjà été recensés depuis le début de la pandémie, y compris 17 décès.

«Nous sommes assez déçus de ce résultat. Ce n’est pas par manque d’efforts ou de moyens et c’est un autre dur coup à absorber pour nos employés», a avoué Benoit Major, directeur du soutien à l'autonomie des personnes âgées du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO).

Confiance ébranlée   

La confiance de la population quant à l’efficacité de la vaccination pourrait être ébranlée par cette nouvelle éclosion.

«J’ai confiance aux vaccins, car ils évitent les complications et la mortalité», a répondu à cette question la médecin-conseil de la santé publique en Outaouais, la Dre Carol McConnery, tout en précisant que la première dose ne présente qu’un taux d’efficacité de 80%.

L’origine de cette éclosion reste pour le moment inconnue, mais la transmission communautaire demeure parmi les hypothèses retenues, tout comme les travailleurs de l’établissement, alors que seuls 41% d’entre eux ont accepté jusqu’à maintenant de recevoir le vaccin.

En plus de cette éclosion dans ce CHSLD, une autre a été notée parmi les cols bleus de la Ville de Gatineau avec cinq cas confirmés et une vingtaine d’employés en retrait préventif.

Un cas présumé de variant a aussi été décelé dans la région.

La situation est d’autant plus particulière que l’Outaouais passait de nouveau lundi en zone orange.